It seems you're using an unsafe, out-of-date browser. CLOSE(X)

L’antichrist est maintenant prêt à se révéler – Les flammes de Mon Amour détruiront Satan

Something PROPHETIC Is Happening May 14, 2020 !!!:
Habemus Papam: Pope Francis Introduced to World
145 883 megtekintés •2013. márc. 13. (7 ans)
“The antichrist will be from the East, not the West”
Pepe Francis: ” À cette fin [ 2 ], je souhaite promouvoir un événement mondial, le 14 mai 2020, qui aura pour thème : « Reconstruire le pacte éducatif mondial [ 5 ] » . …”
https://remnant-army.org/wordpress/fr/solidarite-universelle/
—————–
Le Livre de la Vérité:
“L’antichrist est maintenant prêt à se révéler  “
“… Ces flammes instilleront un renouveau de foi en Moi chez ceux qui se sont éloignés de Moi, tout comme elles détruiront Satan. …
Mehr Infos: https://www.internetgebetskreis.com/fr/messages/messages-de-2015/mai-2015/
——————–

Jamais depuis Ma Crucifixion le Christianisme n’a enduré une telle persécution

Mehr Infos: https://www.internetgebetskreis.com/fr/messages/messages-de-2015/mai-2015/

S’il vous plaît voir l’anglais pour plus d’informations

Béni de la faveur du Saint-Esprit, le Petit Reste, à travers la prière et le sacrifice, va apaiser la colère de Dieu lorsque le Grand Jour du Seigneur descendra sur le monde

Le Livre de la Vérité:

“Mère du Salut : Courage, mes chers enfants, tout est dans les Mains de mon Fils
Mardi 17 février 2015 à 17h00

Mes chers enfants, vous avez reçu les Prières, les Dons et l’armure pour avancer rapidement en préparation du Second Avènement de mon précieux Fils, Jésus-Christ.


Son Petit Reste a été formé et il va continuer de se développer à travers le monde afin que les âmes puissent être sauvées. C’est pendant les temps qui viennent que le Petit Reste de Dieu dans tous les coins du monde va conserver la Vérité de Sa Sainte Parole. Béni de la faveur du Saint-Esprit, le Petit Reste, à travers la prière et le sacrifice, va apaiser la colère de Dieu lorsque le Grand Jour du Seigneur descendra sur le monde.

Vous ne devez jamais oublier que Dieu aime chaque personne et, à cause de l’opposition qui se manifestera contre les enfants de Dieu, il ne vous sera pas facile de rester fidèles à la Parole.

Le Petit Reste de Dieu, quelles qu’en soient la croyance ou la nation, va s’unir dans les jours à venir quand toute mention de la Sainte Parole sera supprimée. Dieu va communiquer avec vous par l’intermédiaire de cette Mission lorsque vous aurez besoin de réconfort, afin qu’Il puisse déverser sur vous les Grâces requises pour soutenir votre foi.

Courage, mes chers enfants, tout est dans les Mains de mon Fils Qui va aller chercher chaque âme, y compris les plus endurcies d’entre vous. Mon amour pour vous tous est éternel et Je désire que vous utilisiez chacun des Dons qui vous ont été donnés à travers les Saints Évangiles et à travers ces Messages, pour le salut des âmes.

Dieu n’abandonnera jamais Son Petit Reste et c’est avec l’aide de vos groupes de prières et de tous les autres groupes de prières, qui émanent de mes communications au monde, dans d’autres missions, que les âmes pourront et vont être sauvées.

Réconfortez-vous les uns les autres pendant les épreuves spirituelles et Dieu vous guidera à chaque étape du chemin. Moi, la Mère du Salut, vais rester votre protectrice et je répondrai à tout ce que vous me demanderez. Je resterai à vos côtés jusqu’au Jourmon Fils reviendra pour réclamer Son Royaume sur Terre.

Merci de répondre avec foi, espérance et confiance à mon appel et à celui de mon Fils.

Votre Mère bien-aimée
Mère du Salut”
Mehr Infos: https://www.internetgebetskreis.com/fr/messages/messages-de-2015/fevrier-2015/

 
 
 


————
La Vraie Vie en Dieu:
http://www.calendarpedia.com/when-is/orthodox-easter.html

 
“plus tu es petite et insignifiante plus Satan est offensé
14 octobre 1988
 

Seigneur,
je Te demande seulement Ta Force ;
j’ai besoin de plus de foi
pour T’aimer davantage
et comme Tu le veux ;
j’ai besoin de persévérance et d’espérance
pour accomplir la mission
que Tu m’as confiée
et pour glorifier ainsi à nouveau
Ton Saint Nom.

Je vais te donner toutes ces choses pour Mes intérêts et pour Ma Gloire, mais aussi pour une plus grande perfection de ton âme ; Moi le Seigneur Je t’aime ; comprends combien le démon te hait pour cette œuvre que tu partages avec Moi ; tu Me glorifies par ton amour et tu Me glorifies en attirant des âmes à Moi ; toi qu’il a une fois appelée “ver” 1, tu Me glorifies et cela l’offense, car plus tu es petite et insignifiante, plus il est offensé ; souviens-toi combien il est pompeux, et combien vaniteux !

Oui, mon Seigneur.

Je t’aime et Je te protégerai toujours ; viens toujours à Moi et Je ne te refuserai jamais Ma Paix ; l’Amour t’aime.

Gloire à notre Seigneur.”

http://www.tlig.org/fr/messages/341

 
 

————–
Catholique:
” Livre de Joël 2,12-18.
Maintenant – oracle du Seigneur – revenez à moi de tout votre cœur, dans le jeûne, les larmes et le deuil !
Déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements, et revenez au Seigneur votre Dieu, car il est tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour, renonçant au châtiment.
Qui sait ? Il pourrait revenir, il pourrait renoncer au châtiment, et laisser derrière lui sa bénédiction : alors, vous pourrez présenter offrandes et libations au Seigneur votre Dieu.
Sonnez du cor dans Sion : prescrivez un jeûne sacré, annoncez une fête solennelle,
réunissez le peuple, tenez une assemblée sainte, rassemblez les anciens, réunissez petits enfants et nourrissons ! Que le jeune époux sorte de sa maison, que la jeune mariée quitte sa chambre !
Entre le portail et l’autel, les prêtres, serviteurs du Seigneur, iront pleurer et diront : « Pitié, Seigneur, pour ton peuple, n’expose pas ceux qui t’appartiennent à l’insulte et aux moqueries des païens ! Faudra-t-il qu’on dise : “Où donc est leur Dieu ?” »
Et le Seigneur s’est ému en faveur de son pays, il a eu
pitié de son peuple.


Psaume 51(50),3-4.5-6ab.12-13.14.17.
Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour,
selon ta grande miséricorde, efface mon péché.
Lave moi tout entier de ma faute,
purifie-moi de mon offense.

Oui, je connais mon péché,
ma faute est toujours devant moi.
Contre toi, et toi seul, j’ai péché,
ce qui est mal à tes yeux, je l’ai fait.

Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu,
renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
Ne me chasse pas loin de ta face,
ne me reprends pas ton esprit saint.

Rends-moi la joie d’être sauvé ;
que l’esprit généreux me soutienne.
Seigneur, ouvre mes lèvres,
et ma bouche annoncera ta louange.


Deuxième lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 5,20-21.6,1-2.
Frères, nous sommes les ambassadeurs du Christ, et par nous c’est Dieu lui-même qui lance un appel : nous le demandons au nom du Christ, laissez-vous réconcilier avec Dieu.
Celui qui n’a pas connu le péché, Dieu l’a pour nous identifié au péché, afin qu’en lui nous devenions justes de la justice même de Dieu.
En tant que coopérateurs de Dieu, nous vous exhortons encore à ne pas laisser sans effet la grâce reçue de lui.
Car il dit dans l’Écriture : ‘Au moment favorable je t’ai exaucé,
au jour du salut je t’ai secouru.’ Le voici maintenant le moment favorable, le voici maintenant le jour du salut.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 6,1-6.16-18.
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Ce que vous faites pour devenir des justes, évitez de l’accomplir devant les hommes pour vous faire remarquer. Sinon, il n’y a pas de récompense pour vous auprès de votre Père qui est aux cieux.
Ainsi, quand tu fais l’aumône, ne fais pas sonner la trompette devant toi, comme les hypocrites qui se donnent en spectacle dans les synagogues et dans les rues, pour obtenir la gloire qui vient des hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.
Mais toi, quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite,
afin que ton aumône reste dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le
rendra.
Et quand vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites : ils aiment à se tenir debout dans les synagogues et aux carrefours pour bien se montrer aux hommes quand ils prient. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.
Mais toi, quand tu pries, retire-toi dans ta pièce la plus retirée, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le
rendra.
Et quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu, comme les hypocrites : ils prennent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu’ils jeûnent. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.
Mais toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ;
ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement de ton Père qui est présent au plus secret ; ton Père qui voit au plus secret te le
rendra. »”
 
 

————–
Orthodoxe:
“… 

Appel à la repentance

12 Mais maintenant encore,
l’Eternel le déclare,
revenez donc à moi, |
revenez de tout votre cœur,
avec le jeûne, avec des larmes |et des lamentations.
13 Déchirez votre cœur, |et non vos vêtements,
et revenez à l’Eternel, |lui qui est votre Dieu.
Car il est plein de
grâce,
il est
compatissant
et lent à
la colère,
il est riche en amour
et il renonce volontiers |au malheur dont il avait menacé.
14 Qui sait ? Peut-être l’Eternel |se ravisera-t-il

et changera-t-il lui aussi |de ligne de conduite.
Qui sait s’il ne laissera pas |derrière lui une bénédiction
pour que vous puissiez faire |des offrandes, des libations |à l’Eternel, |lui qui est votre Dieu ?

15 Sonnez du cor |dans les murs de Sion
pour publier un jeûne,
et annoncer |une réunion cultuelle.
16 Réunissez le peuple,
convoquez l’assemblée,
rassemblez les vieillards,
regroupez les enfants,
même les nourrissons ;
que le jeune marié |abandonne sa chambre,
que la jeune mariée |quitte aussi la chambre nuptiale,
17 et que les prêtres |qui servent l’Eternel
se tiennent en pleurant
entre le portique et l’autel[a].
Qu’ils prient ainsi :
O Eternel, |aie pitié de ton peuple,
n’expose pas celui qui t’appartient |au déshonneur
ni aux railleries d’autres peuples !
Car pourquoi dirait-on |parmi les peuples :
« Où est leur Dieu ? »

La réponse de l’Eternel

18 Ah ! L’Eternel éprouve |pour son pays |un amour passionné
et il a pitié de son peuple.
19 C’est pourquoi il répond
et il dit à son peuple :
« Je vais vous envoyer |le blé,
le vin nouveau et l’huile fraîche,
et vous en serez rassasiés.
Je ne vous exposerai plus |à l’opprobre parmi les peuples,
20 et l’ennemi du nord[b], |je l’éloigne de vous,
oui, je le chasse |en une terre aride, |un pays désolé,
en expédiant son avant-garde |vers la mer Morte
et son arrière-garde |vers la mer Méditerranée.
Là, il exhalera |sa puanteur,
son infection se répandra,
car il a fait de grandes choses[c]. »

21 O terre, sois sans crainte,
jubile et réjouis-toi !
L’Eternel fait |de grandes choses.
22 Soyez sans crainte, |bêtes sauvages,
car les pacages de la steppe |vont reverdir,
les arbres sont chargés de fruits,
le figuier et la vigne |font abonder |leur riche production.
23 Et vous, gens de Sion, |soyez dans l’allégresse,
réjouissez-vous |à cause de l’Eternel votre Dieu.
Il vous envoie la pluie, |selon ce qui est juste[d],
il répand sur vous les averses,
les pluies d’automne |et les pluies du printemps, |tout comme auparavant.
24 Alors les aires |se rempliront de blé,
et les cuves regorgeront |de vin nouveau et d’huile.

25 « Oui, je vous dédommage |pour les années
qu’ont dévorées les sauterelles
– sauterelles, criquets, |grillons et vol de sauterelles –
ma grande armée |que j’ai envoyée contre vous[e].
26 Vous mangerez à satiété
et vous louerez |l’Eternel, votre Dieu,
qui accomplit pour vous |des choses merveilleuses,
et jamais plus mon peuple |ne connaîtra la honte.”

 
—–
 
 

“Un seul Message reçu en mars 2015
Mes serviteurs sacrés loyaux, qui restent fidèles à Ma Parole, vont se lever et vous guider
Mercredi 4 mars 2015 à 22h12

Ma chère fille bien-aimée, Ma Voix a été censurée par l’esprit des
ténèbres à un moment où l’humanité en a le plus besoin.

La bataille spirituelle est d’une agressivité féroce entre Mon Royaume et les forces du malin. Pourtant, beaucoup de gens ignorent ce fait parce que l’esprit du mal va divulguer une fausse doctrine qui, en surface, semblera populaire, sera admirée, accueillie et applaudie par ceux qui disent qu’ils proclament Ma Parole, mais cette parole ne vient pas de Moi.

 …”

Je resterai à vos côtés jusqu’au Jour où mon Fils reviendra

Le Livre de la Vérité:

“Mère du Salut : Courage, mes chers enfants, tout est dans les Mains de mon Fils
Mardi 17 février 2015 à 17h00

Mes chers enfants, vous avez reçu les Prières, les Dons et l’armure pour avancer rapidement en préparation du Second Avènement de mon précieux Fils, Jésus-Christ.


Son Petit Reste a été formé et il va continuer de se développer à travers le monde afin que les âmes puissent être sauvées. C’est pendant les temps qui viennent que le Petit Reste de Dieu dans tous les coins du monde va conserver la Vérité de Sa Sainte Parole. Béni de la faveur du Saint-Esprit, le Petit Reste, à travers la prière et le sacrifice, va apaiser la colère de Dieu lorsque le Grand Jour du Seigneur descendra sur le monde.

Vous ne devez jamais oublier que Dieu aime chaque personne et, à cause de l’opposition qui se manifestera contre les enfants de Dieu, il ne vous sera pas facile de rester fidèles à la Parole.

Le Petit Reste de Dieu, quelles qu’en soient la croyance ou la nation, va s’unir dans les jours à venir quand toute mention de la Sainte Parole sera supprimée. Dieu va communiquer avec vous par l’intermédiaire de cette Mission lorsque vous aurez besoin de réconfort, afin qu’Il puisse déverser sur vous les Grâces requises pour soutenir votre foi.

Courage, mes chers enfants, tout est dans les Mains de mon Fils Qui va aller chercher chaque âme, y compris les plus endurcies d’entre vous. Mon amour pour vous tous est éternel et Je désire que vous utilisiez chacun des Dons qui vous ont été donnés à travers les Saints Évangiles et à travers ces Messages, pour le salut des âmes.

Dieu n’abandonnera jamais Son Petit Reste et c’est avec l’aide de vos groupes de prières et de tous les autres groupes de prières, qui émanent de mes communications au monde, dans d’autres missions, que les âmes pourront et vont être sauvées.

Réconfortez-vous les uns les autres pendant les épreuves spirituelles et Dieu vous guidera à chaque étape du chemin. Moi, la Mère du Salut, vais rester votre protectrice et je répondrai à tout ce que vous me demanderez. Je resterai à vos côtés jusqu’au Jourmon Fils reviendra pour réclamer Son Royaume sur Terre.

Merci de répondre avec foi, espérance et confiance à mon appel et à celui de mon Fils.

Votre Mère bien-aimée
Mère du Salut”
Mehr Infos: https://www.internetgebetskreis.com/fr/messages/messages-de-2015/fevrier-2015/

 
 
 


————
La Vraie Vie en Dieu:
http://www.calendarpedia.com/when-is/orthodox-easter.html

“Lorsque tu parles, Je suis glorifié

 
11 novembre 1994

Seigneur ?

Je Suis…

Seigneur, lorsque les menteurs me pourchassent, Tu dois m’aider ! 1

Nomme-Moi quelqu’un qui soit à Ma hauteur.

Il n’y en a point comme Toi.

Alors, fie-toi à Moi… Je chasserai tes oppresseurs et Je défendrai Moi-Même ta cause ; Je suis avec toi, alors, de qui d’autre as-tu besoin ?

Tu es Saint et Puissant,
Ta Présence est Splendeur et Majesté.
Je n’ai besoin de personne
sinon de mon Créateur.

J’ai juré de ne jamais t’abandonner ; Sarment de la Vigne, comment puis-Je mieux te prouver que tout cela est Mon Œuvre ? poussière ! maintenant donne ta récolte, parle ! transmets sans réserve ce que tu as appris de Moi ; lorsque tu parles, Je suis glorifié et tu es sanctifiée ; tu es vraiment dans Ma Main ;

Je vais continuer à t’aider et à garder fraîche ta mémoire ; alors maintenant, allons nous reposer, Moi en toi et toi en Moi ; ic”

http://www.tlig.org/fr/messages/889


————–
Catholique:
” Lettre de saint Jacques 4,1-10.
Bien-aimés, d’où viennent les guerres, d’où viennent les conflits entre vous ? N’est-ce pas justement de tous ces désirs qui mènent leur combat en vous-mêmes ?
Vous êtes pleins de convoitises et vous n’obtenez rien, alors vous tuez ; vous êtes jaloux et vous n’arrivez pas à vos fins, alors vous entrez en conflit et vous faites la guerre. Vous n’obtenez rien parce que vous ne demandez pas ;
vous demandez, mais vous ne recevez rien ; en effet, vos demandes sont mauvaises, puisque c’est pour tout dépenser en plaisirs.
Adultères que vous êtes ! Ne savez-vous pas que l’amour pour le monde rend ennemi de Dieu ? Donc celui qui veut être ami du monde se pose en ennemi de Dieu.
Ou bien pensez-vous que l’Écriture parle pour rien quand elle dit :
‘Dieu veille jalousement sur l’Esprit qu’il a fait habiter en nous ?’
Dieu ne nous donne-t-il pas une grâce plus grande encore ? C’est ce que dit l’Écriture : ‘Dieu s’
oppose aux orgueilleux, aux humbles il accorde sa grâce.’
Soumettez-vous donc à Dieu, et résistez au diable : il s’enfuira loin de vous.
Approchez-vous de Dieu, et lui s’approchera de vous. Pécheurs, enlevez la souillure de vos mains ; esprits doubles, purifiez vos cœurs.
Reconnaissez votre misère, prenez le deuil et pleurez ; que votre rire se change en deuil et votre joie en accablement.
Abaissez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera.


Psaume 55(54),7-8.9-10ab.10cd-11ab.23.
J’ai dit : « Qui me donnera des ailes de colombe ?
Je volerais en lieu sûr ;
loin, très loin, je m’enfuirais
pour chercher asile au désert. »

J’ai hâte d’avoir un abri
contre ce grand vent de tempête !
Divise-les, Seigneur,
mets la confusion dans leur langage !

Car je vois dans la ville
discorde et violence :
de jour et de nuit, elles tournent
en haut de ses remparts.

Décharge ton fardeau sur le Seigneur :
il prendra soin de toi.
Jamais il ne permettra
que le juste s’écroule.


Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 9,30-37.
En ce temps-là, Jésus traversait la Galilée avec ses disciples, et il ne voulait pas qu’on le sache,
car il enseignait ses disciples en leur disant : « Le Fils de l’homme est livré aux mains des hommes ; ils le tueront et, trois jours après sa mort, il ressuscitera. »
Mais les disciples ne comprenaient pas ces paroles et ils avaient peur de l’interroger.
Ils arrivèrent à Capharnaüm, et, une fois à la maison, Jésus leur demanda : « De quoi discutiez-vous en chemin ? »
Ils se taisaient, car, en chemin, ils avaient discuté entre eux pour savoir qui était le plus grand.
S’étant assis, Jésus appela les Douze et leur dit : « Si quelqu’un veut être le premier, qu’il soit le dernier de tous et le serviteur de tous. »
Prenant alors un enfant, il le plaça au milieu d’eux, l’embrassa, et leur dit :
« Quiconque accueille en mon nom un enfant comme celui-ci, c’est moi qu’il accueille. Et celui qui m’accueille, ce n’est pas moi qu’il accueille, mais Celui qui m’a envoyé. »”
 
 

————–
Orthodoxe:

Salutation

Jude, serviteur de Jésus-Christ et frère de Jacques, salue ceux que Dieu a appelés à lui, qui sont aimés de Dieu le Père et gardés pour Jésus-Christ.

Que la compassion, la paix et l’amour de Dieu vous soient pleinement accordés !

Objet de la lettre : avertir contre les faux docteurs

Mes chers amis, j’avais le vif désir de vous écrire au sujet du salut qui nous est commun. J’ai vu la nécessité de le faire maintenant afin de vous recommander de lutter pour la foi qui a été transmise une fois pour toutes à ceux qui font partie du peuple saint.

Car des hommes dont la condamnation est depuis longtemps annoncée dans l’Ecriture se sont infiltrés parmi nous. Ce sont des impies qui travestissent en débauche la grâce de notre Dieu en reniant Jésus-Christ, notre seul Maître et Seigneur.

Les faux docteurs et le sort qui les attend

Laissez-moi vous rappeler des faits que vous connaissez bien. Après avoir délivré son peuple de l’esclavage en Egypte, le Seigneur[a] a fait périr ceux qui avaient refusé de lui faire confiance. Dieu a gardé, enchaînés à perpétuité dans les ténèbres pour le jugement du grand Jour[b], les anges qui ont abandonné leur demeure au lieu de conserver leur rang.

Les habitants de Sodome, de Gomorrhe et des villes voisines se sont livrés de la même manière à la débauche et ont recherché des relations sexuelles contre nature. C’est pourquoi ces villes ont été condamnées à un feu éternel, elles aussi, et servent ainsi d’exemple[c].

Eh bien, malgré cela, ces individus font de même : leurs rêveries les entraînent à souiller leur propre corps, à rejeter l’autorité du Seigneur et à insulter les êtres glorieux du ciel. Pourtant, l’archange Michel[d] lui-même, lorsqu’il contestait avec le diable et lui disputait le corps de Moïse[e], se garda bien de proférer contre lui un jugement insultant. Il se contenta de dire : Que le Seigneur te réprimande[f] !

10 Mais ces gens-là insultent ce qu’ils ne connaissent pas. Quant à ce qu’ils connaissent par instinct, comme les bêtes privées de raison, cela ne sert qu’à leur perte.”

—————————

39 Alors il sortit et se dirigea, comme d’habitude, vers le mont des Oliviers. Ses disciples s’y rendirent aussi avec lui. 40 Quand il fut arrivé, il leur dit : Priez pour ne pas céder à la tentation[a].

41 Puis il se retira à la distance d’un jet de pierre, se mit à genoux et pria ainsi : 42 O Père, si tu le veux, écarte de moi cette coupe[b] ! Toutefois, que ta volonté soit faite, et non la mienne.

—————————

45 Après avoir ainsi prié, il se releva et s’approcha de ses disciples. Il les trouva endormis, tant ils étaient accablés de tristesse.

46 – Pourquoi dormez-vous ? leur dit-il. Debout ! Et priez pour ne pas céder à la tentation[a].

L’arrestation de Jésus

47 Il n’avait pas fini de parler, quand toute une troupe surgit. A sa tête marchait le nommé Judas, l’un des Douze. Il s’approcha de Jésus pour l’embrasser. 48 Mais Jésus lui dit : Judas, c’est par un baiser que tu trahis le Fils de l’homme !

49 En voyant ce qui allait se passer, les compagnons de Jésus lui demandèrent : Maître, devons-nous frapper avec nos épées ?

50 Et, immédiatement, l’un d’eux frappa le serviteur du grand-prêtre et lui emporta l’oreille droite. 51 Mais Jésus les retint en disant : Laissez faire, même ceci[b] !

Puis il toucha l’oreille du blessé et le guérit. 52 Il se tourna ensuite vers les chefs des prêtres, les chefs des gardes du Temple et les responsables du peuple qui avaient accompagné cette troupe pour le prendre.

– Me prenez-vous pour un bandit pour que vous soyez venus avec épées et gourdins ? 53 J’étais chaque jour avec vous dans la cour du Temple, et personne n’a mis la main sur moi ; mais maintenant c’est votre heure et les ténèbres vont exercer leur pouvoir.

Pierre renie son Maître

54 Alors ils se saisirent de lui et le conduisirent dans le palais du grand-prêtre. Pierre suivait à distance. 55 Au milieu de la cour, on avait allumé un feu et les gens étaient assis autour. Pierre s’assit au milieu du groupe.

(Mt 26.69-75 ; Mc 14.66-72 ; Jn 18.17-18, 25-27)

56 Une servante, en le voyant là près du feu, l’observa à la clarté de la flamme et dit : En voilà un qui était aussi avec lui.

57 Mais Pierre le nia en disant : Mais non, je ne connais pas cet homme.

58 Peu après, quelqu’un d’autre, en apercevant Pierre, l’interpella : Toi aussi, tu fais partie de ces gens !

– Mais non, déclara Pierre, je n’en suis pas !

59 Environ une heure plus tard, un autre encore soutint avec insistance : C’est sûr, cet homme-là était aussi avec lui ! D’ailleurs, c’est un Galiléen !

60 – Mais non, je ne sais pas ce que tu veux dire, s’écria Pierre.

Au même instant, alors qu’il était encore en train de parler, le coq se mit à chanter. 61 Le Seigneur se retourna et posa son regard sur Pierre. Alors Pierre se souvint de ce que le Seigneur lui avait dit : « Avant que le coq chante aujourd’hui, tu m’auras renié trois fois ! » 62 Il se glissa dehors et se mit à pleurer amèrement.

(Mt 26.67-68 ; Mc 14.65)

63 Les hommes qui gardaient Jésus se moquaient de lui et le frappaient. 64 Ils lui couvraient le visage et criaient : Hé ! Fais le prophète ! Dis-nous qui te frappe !

65 Et ils l’accablaient d’injures.

Jésus devant le Grand-Conseil

66 Dès le point du jour, les responsables du peuple, les chefs des prêtres et les spécialistes de la Loi se réunirent et firent amener Jésus devant leur Grand-Conseil. 67 L’interrogatoire commença : Si tu es le Messie, déclare-le-nous.

Jésus leur dit : Si je vous réponds, vous ne croirez pas, 68 et si je vous pose des questions, vous ne me répondrez pas. 69 Mais à partir de maintenant, le Fils de l’homme siégera à la droite du Dieu tout-puissant[c].

70 Alors ils se mirent à crier tous ensemble : Tu es donc le Fils de Dieu !

– Vous dites vous-mêmes que je le suis, répondit Jésus.

71 Là-dessus ils s’écrièrent : Qu’avons-nous encore besoin de témoignages ? Nous venons de l’entendre nous-mêmes de sa bouche.

Jésus devant Pilate et Hérode

23.1 Toute l’assemblée se leva et l’emmena devant Pilate.” 

—–

C’est avec l’aide de vos groupes de prières et de tous les autres groupes de prières, qui émanent de mes communications au monde, dans d’autres missions, que les âmes pourront et vont être sauvées

Le Livre de la Vérité:

“Mère du Salut : Courage, mes chers enfants, tout est dans les Mains de mon Fils
Mardi 17 février 2015 à 17h00
 

Mes chers enfants, vous avez reçu les Prières, les Dons et l’armure pour avancer rapidement en préparation du Second Avènement de mon précieux Fils, Jésus-Christ.


Son Petit Reste a été formé et il va continuer de se développer à travers le monde afin que les âmes puissent être sauvées. C’est pendant les temps qui viennent que le Petit Reste de Dieu dans tous les coins du monde va conserver la Vérité de Sa Sainte Parole. Béni de la faveur du Saint-Esprit, le Petit Reste, à travers la prière et le sacrifice, va apaiser la colère de Dieu lorsque le Grand Jour du Seigneur descendra sur le monde. 

Vous ne devez jamais oublier que Dieu aime chaque personne et, à cause de l’opposition qui se manifestera contre les enfants de Dieu, il ne vous sera pas facile de rester fidèles à la Parole.


Le Petit Reste de Dieu, quelles qu’en soient la croyance ou la nation, va s’unir dans les jours à venir quand toute mention de la Sainte Parole sera supprimée. Dieu va communiquer avec vous par l’intermédiaire de cette Mission lorsque vous aurez besoin de réconfort, afin qu’Il puisse déverser sur vous les Grâces requises pour soutenir votre foi.

Courage, mes chers enfants, tout est dans les Mains de mon Fils Qui va aller chercher chaque âme, y compris les plus endurcies d’entre vous. Mon amour pour vous tous est éternel et Je désire que vous utilisiez chacun des Dons qui vous ont été donnés à travers les Saints Évangiles et à travers ces Messages, pour le salut des âmes.

Dieu n’abandonnera jamais Son Petit Reste et c’est avec l’aide de vos groupes de prières et de tous les autres groupes de prières, qui émanent de mes communications au monde, dans d’autres missions, que les âmes pourront et vont être sauvées.

Réconfortez-vous les uns les autres pendant les épreuves spirituelles et Dieu vous guidera à chaque étape du chemin. Moi, la Mère du Salut, vais rester votre protectrice et je répondrai à tout ce que vous me demanderez. Je resterai à vos côtés jusqu’au Jourmon Fils reviendra pour réclamer Son Royaume sur Terre. 

Merci de répondre avec foi, espérance et confiance à mon appel et à celui de mon Fils.Votre Mère bien-aimée
Mère du Salut”
Mehr Infos: https://www.internetgebetskreis.com/fr/messages/messages-de-2015/fevrier-2015/

 
 
 

 

————
La Vraie Vie en Dieu:
http://www.calendarpedia.com/when-is/orthodox-easter.html
 
“La Sagesse est donnée aux humbles et aux simples

27 mars 1989

Jésus ?

Je suis, bien-aimée ; Mon Règne viendra ;

permets-Moi de Me servir de toi pour Ma Gloire ; Je ne t’abandonnerai jamais, même si ton esprit semble parfois bien loin de Moi, ton Dieu ; aie confiance en Moi et compte sur Moi, très chère enfant ; permets à Mon Esprit de respirer pleinement et librement en toi ; récompense-Moi maintenant, Mon enfant, en étant obéissante et en ne cherchant que Mes intérêts ; Je suis toujours devant toi, alors n’aie pas peur en traversant cette vallée sans refuge, sans pâturage, stérile et sèche ; Je sais que son obscurité terrifie ton âme, mais Je suis connu pour n’avoir jamais laissé assoiffés ceux que J’ai conduits à travers les déserts ; Je suis devant toi pour t’abriter par Mon Amour contre les vents secs ; Je te nourris de Ma Parole ;

alors que tu marches, J’aplanis ton chemin ; J’enlève toutes les pierres et les rocs pour que tu ne trébuches pas, Je les retire pour ouvrir ton chemin ; Ma Sainte Présence met loin en fuite Mes ennemis, qui sont tes ennemis ; lorsque se présentent des épines et des ronces, elles sont rapidement coupées et brûlées par Mes anges qui t’entourent ; Moi ton Rédempteur, Je ne permets à aucune de ces épines de te déchirer, Mon enfant ; être très cher, fie-toi à Moi ; Tout-Puissant Je Suis ; le Très-Haut Je Suis ; tout ce que Je veux de toi est de l’amour, de l’amour, de l’amour, alors viens partager avec Moi ; laisse-Moi être ta joie ; ah ! Vassula, aime-Moi et console-Moi avec ton cœur d’enfant ; viens reposer Ma Tête, sois Mon appuie-Tête, sois Mon tabouret, sois Mon Ciel ; laisse-Moi te guider à travers cette vallée de mort ; bientôt Je te retirerai de cette désolation et te prendrai dans Ma Demeure qui est également ta Demeure, Mon enfant ; sois un avec Moi ; ô très chère enfant, veux-tu Me consoler, Moi ton Sauveur ?

Béni soit notre Seigneur
qui accomplit pour moi
des merveilles d’amour !
Seigneur, combien est grande Ta Bonté,
réservée à ceux qui Te craignent,
accordée à ceux qui s’abritent en Toi,
aux yeux de toute l’humanité.
Réjouissez-vous
en notre Seigneur et Sauveur,
exultez, vous les vertueux,
criez de joie, vous tous au cœur droit.

Je démasquerai tous Mes ennemis et, de Mon souffle, Je balaierai tous ceux qui bloquent le chemin menant à Moi ; Je révélerai Ma Sainte Face une fois encore et Je couvrirai ce Désert de Pureté, de Sainteté et d’Intégrité ; l’Amour et la Paix seront avec vous et habiteront parmi vous ; tu vois ? n’ai-Je pas dit que J’habiterai parmi vous ? et que vous serez les Miens-mêmes ?

Mon enfant, rappelle-leur combien Mon Esprit s’indigne des orgueilleux, et que la Sagesse est donnée aux humbles et aux simples ; viens…”

http://www.tlig.org/fr/messages/394

 

 

————–

Catholique:

” Lettre de saint Jacques 3,13-18.
Bien-aimés, quelqu’un, parmi vous, a-t-il la sagesse et le savoir ? Qu’il montre par sa vie exemplaire que la douceur de la sagesse inspire ses actes.
Mais si vous avez dans le cœur la jalousie amère et l’esprit de rivalité, ne vous en vantez pas, ne mentez pas, n’allez pas contre la vérité.
Cette prétendue sagesse ne vient pas d’en haut ; au contraire, elle est terrestre, purement humaine, démoniaque.
Car la jalousie et les rivalités mènent au désordre et à toutes sortes d’actions malfaisantes.
Au contraire, la sagesse qui vient d’en haut est d’abord pure, puis pacifique, bienveillante, conciliante, pleine de miséricorde et féconde en bons fruits, sans parti pris, sans hypocrisie.
C’est dans la paix qu’est semée la justice, qui donne son fruit aux artisans de la paix.

Psaume 19(18),8.9.10.15.
La loi du Seigneur est parfaite,
qui redonne vie ;
la charte du Seigneur est sûre,
qui rend sages les simples.
Les préceptes du Seigneur sont droits,
ils réjouissent le cœur ;
le commandement du Seigneur est limpide,
il clarifie le regard.

La crainte qu’il inspire est pure,
elle est là pour toujours ;
les décisions du Seigneur sont justes
et vraiment équitables :

Accueille les paroles de ma bouche,
le murmure de mon cœur ;
qu’ils parviennent devant toi,
Seigneur, mon rocher, mon défenseur !


Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 9,14-29.
En ce temps-là, Jésus, ainsi que Pierre, Jacques et Jean, descendirent de la montagne ; en rejoignant les autres disciples, ils virent une grande foule qui les entourait, et des scribes qui discutaient avec eux.
Aussitôt qu’elle vit Jésus, toute la foule fut stupéfaite, et les gens accouraient pour le saluer.
Il leur demanda : « De quoi discutez-vous avec eux ? »
Quelqu’un dans la foule lui répondit : « Maître, je t’ai amené mon fils, il est possédé par un esprit qui le rend muet ;
cet esprit s’empare de lui n’importe où, il le jette par terre, l’enfant écume, grince des dents et devient tout raide. J’ai demandé à tes disciples d’expulser cet esprit, mais ils n’en ont pas été capables. »
Prenant la parole, Jésus leur dit : « Génération incroyante, combien de temps resterai-je auprès de vous ? Combien de temps devrai-je vous supporter ? Amenez-le-moi. »
On le lui amena. Dès qu’il vit Jésus, l’esprit fit entrer l’enfant en convulsions ; l’enfant tomba et se roulait par terre en écumant.
Jésus interrogea le père : « Depuis combien de temps cela lui arrive-t-il ? » Il répondit : « Depuis sa petite enfance.
Et souvent il l’a même jeté dans le feu ou dans l’eau pour le faire périr. Mais si tu peux quelque chose, viens à notre secours, par compassion envers nous ! »
Jésus lui déclara : « Pourquoi dire : “Si tu peux”… ? Tout est possible pour celui qui croit. »
Aussitôt le père de l’enfant s’écria : « Je crois ! Viens au secours de mon manque de foi ! »
Jésus vit que la foule s’attroupait ; il menaça l’esprit impur, en lui disant : « Esprit qui rends muet et sourd, je te l’ordonne, sors de cet enfant et n’y rentre plus jamais ! »
Ayant poussé des cris et provoqué des convulsions, l’esprit sortit. L’enfant devint comme un cadavre, de sorte que tout le monde disait : « Il est mort. »
Mais Jésus, lui saisissant la main, le releva, et il se mit debout.
Quand Jésus fut rentré à la maison, ses disciples l’interrogèrent en particulier : « Pourquoi est-ce que nous, nous n’avons pas réussi à l’expulser ? »
Jésus leur répondit : « Cette espèce-là, rien ne peut la faire sortir, sauf la prière. »”
https://levangileauquotidien.org/FR/gospel/2020-02-24
 
 
 

————–
Orthodoxe:

Le livre de la consolation

La délivrance promise

40.1 Réconfortez mon peuple, |oui, réconfortez-le !

dit votre Dieu.
Et parlez au cœur de Jérusalem, |annoncez-lui
que son temps de corvée |est accompli,
que son péché est expié,
qu’elle a reçu de l’Eternel
deux fois le prix de ses péchés !

On entend une voix crier :
« Dégagez un chemin |dans le désert |pour l’Eternel,
nivelez dans la steppe
une route pour notre Dieu[a] !
Toute vallée sera élevée,
toute montagne abaissée |ainsi que toutes les collines.
Les lieux accidentés |se changeront en plaine,
les rochers escarpés |deviendront des vallées.
Alors la gloire |de l’Eternel |sera manifestée,
et tous les hommes |la verront à la fois.
L’Eternel l’a promis. »

Une voix interpelle : |« Va, proclame un message ! »
Une autre lui répond : |« Que dois-je proclamer ?
– Que tout homme est pareil à l’herbe
et toute sa beauté |comme la fleur des champs[b] ;
car l’herbe se dessèche |et la fleur se flétrit
quand le souffle de l’Eternel |passe dessus.
En vérité : les hommes |sont pareils à de l’herbe.
Oui, l’herbe se dessèche |et la fleur se flétrit,
mais la parole |de notre Dieu
subsistera toujours. »

O Sion, messagère |d’une bonne nouvelle,
gravis une haute montagne !
Crie avec force,
Jérusalem, |messagère d’une bonne nouvelle !
Oui, crie sans crainte,
annonce aux villes de Juda :
« Voici votre Dieu vient ! »

10 Voici l’Eternel, le Seigneur ;
il vient avec puissance
et son bras lui assure |la souveraineté.
Voici : ses récompenses |sont avec lui,
et le
fruit de son œuvre |va devant lui.
11 Comme un berger, |il paîtra son troupeau
et il rassemblera |les agneaux dans ses bras.
Sur son sein, il les porte
et conduit doucement |les brebis qui allaitent[c].

La grandeur de Dieu

12 Qui a mesuré l’océan |dans le creux de sa main ?
Qui a déterminé les dimensions du ciel |avec la largeur de sa main ?
Qui a tassé dans un boisseau |toute la poussière du sol ?
Qui a bien pu peser |les montagnes sur la bascule
et les coteaux sur la balance ?
13 Qui donc a mesuré |l’Esprit de l’Eternel ?
Qui a été son conseiller[d] ?
14 De qui Dieu a-t-il pris conseil
pour se faire éclairer ?
Qui lui a enseigné |la voie du droit ?
Qui lui a transmis le savoir
et lui a fait connaître |le chemin de l’intelligence ?
15 Voici : les nations sont pour lui
comme la goutte d’eau |tombant d’un seau,
ou comme un grain de sable |sur le plateau de la balance.
Voici : les îles |et les régions côtières,
il les soulève |comme de la poussière.
16 Les cèdres du Liban |ne suffiraient pas à nourrir |le feu de son autel,
tous les animaux qui y vivent |ne seraient pas assez nombreux |pour l’holocauste.
17 Toutes les nations, à ses yeux, |sont comme rien.
Elles ont, pour lui, la valeur |du néant et du vide.

18 A qui comparerez-vous Dieu ?
Et comment le représenterez-vous ?
19 Une idole moulée, |un artisan la fond,
l’orfèvre la recouvre |d’un fin placage d’or
puis il l’orne de chaînettes d’argent.
20 Celui qui est trop pauvre |pour une telle offrande
choisit un bois |qui ne pourrisse pas,
puis il s’en va chercher |un artisan habile
pour faire une statue |qui ne vacille pas.

21 Ne le savez-vous pas ?
Ne l’avez-vous pas entendu ?
Cela ne vous a-t-il pas été déclaré |dès le commencement ?
N’avez-vous pas compris
la fondation du monde ?
22 Or, pour celui qui siège |bien au-dessus |du cercle de la terre,
ses habitants |sont pareils à des sauterelles.
Il a tendu le ciel comme une toile
et il l’a déployé |comme une tente |pour l’habiter.
23 Il réduit à néant |les princes de la terre
et fait évanouir |les dirigeants du monde.
24 A peine ont-ils été plantés,
à peine ont-ils été semés,
à peine ont-ils poussé |quelque racine en terre,
que l’Eternel souffle sur eux
et les voilà qui sèchent
et qui sont emportés |comme un fétu de paille |par la tempête.

25 « A qui voudriez-vous |me comparer ?
Qui serait mon égal ? »
demande le Dieu saint.
26 Levez bien haut les yeux |et regardez :
qui a créé ces astres ?
C’est celui qui fait marcher |leur armée en bon ordre,
qui les convoque tous, |les nommant par leur nom.
Et grâce à sa grande puissance |et à sa formidable force,
pas un ne fait défaut.

 …”

—–

Dieu aime chaque personne et, à cause de l’opposition qui se manifestera contre les enfants de Dieu, il ne vous sera pas facile de rester fidèles à la Parole

Le Livre de la Vérité:

“Mère du Salut : Courage, mes chers enfants, tout est dans les Mains de mon Fils
Mardi 17 février 2015 à 17h00
 

Mes chers enfants, vous avez reçu les Prières, les Dons et l’armure pour avancer rapidement en préparation du Second Avènement de mon précieux Fils, Jésus-Christ.


Son Petit Reste a été formé et il va continuer de se développer à travers le monde afin que les âmes puissent être sauvées. C’est pendant les temps qui viennent que le Petit Reste de Dieu dans tous les coins du monde va conserver la Vérité de Sa Sainte Parole. Béni de la faveur du Saint-Esprit, le Petit Reste, à travers la prière et le sacrifice, va apaiser la colère de Dieu lorsque le Grand Jour du Seigneur descendra sur le monde. 

Vous ne devez jamais oublier que Dieu aime chaque personne et, à cause de l’opposition qui se manifestera contre les enfants de Dieu, il ne vous sera pas facile de rester fidèles à la Parole.


Le Petit Reste de Dieu, quelles qu’en soient la croyance ou la nation, va s’unir dans les jours à venir quand toute mention de la Sainte Parole sera supprimée. Dieu va communiquer avec vous par l’intermédiaire de cette Mission lorsque vous aurez besoin de réconfort, afin qu’Il puisse déverser sur vous les Grâces requises pour soutenir votre foi.

Courage, mes chers enfants, tout est dans les Mains de mon Fils Qui va aller chercher chaque âme, y compris les plus endurcies d’entre vous. Mon amour pour vous tous est éternel et Je désire que vous utilisiez chacun des
Dons qui vous ont été donnés à travers les Saints Évangiles et à travers ces Messages, pour le salut des âmes.

Dieu n’abandonnera jamais Son Petit Reste et c’est avec l’aide de vos groupes de prières et de tous les autres groupes de prières, qui émanent de mes communications au monde, dans d’autres missions, que les âmes pourront et vont être sauvées.

Réconfortez-vous les uns les autres pendant les épreuves spirituelles et Dieu vous guidera à chaque étape du chemin. Moi, la Mère du Salut, vais rester votre protectrice et je répondrai à tout ce que vous me demanderez. Je resterai à vos côtés jusqu’au Jourmon Fils reviendra pour réclamer Son Royaume sur Terre. 

Merci de répondre avec foi, espérance et confiance à mon appel et à celui de mon Fils.Votre Mère bien-aimée
Mère du Salut”
Mehr Infos: https://www.internetgebetskreis.com/fr/messages/messages-de-2015/fevrier-2015/

 
 
 

 

————
La Vraie Vie en Dieu:
http://www.calendarpedia.com/when-is/orthodox-easter.html
 
“La Sagesse est donnée aux humbles et aux simples

27 mars 1989

Jésus ?

Je suis, bien-aimée ; Mon Règne viendra ;

permets-Moi de Me servir de toi pour Ma Gloire ; Je ne t’abandonnerai jamais, même si ton esprit semble parfois bien loin de Moi, ton Dieu ; aie confiance en Moi et compte sur Moi, très chère enfant ; permets à Mon Esprit de respirer pleinement et librement en toi ; récompense-Moi maintenant, Mon enfant, en étant obéissante et en ne cherchant que Mes intérêts ; Je suis toujours devant toi, alors n’aie pas peur en traversant cette vallée sans refuge, sans pâturage, stérile et sèche ; Je sais que son obscurité terrifie ton âme, mais Je suis connu pour n’avoir jamais laissé assoiffés ceux que J’ai conduits à travers les déserts ; Je suis devant toi pour t’abriter par Mon Amour contre les vents secs ; Je te nourris de Ma Parole ;

alors que tu marches, J’aplanis ton chemin ; J’enlève toutes les pierres et les rocs pour que tu ne trébuches pas, Je les retire pour ouvrir ton chemin ; Ma Sainte Présence met loin en fuite Mes ennemis, qui sont tes ennemis ; lorsque se présentent des épines et des ronces, elles sont rapidement coupées et brûlées par Mes anges qui t’entourent ; Moi ton Rédempteur, Je ne permets à aucune de ces épines de te déchirer, Mon enfant ; être très cher, fie-toi à Moi ; Tout-Puissant Je Suis ; le Très-Haut Je Suis ; tout ce que Je veux de toi est de l’amour, de l’amour, de l’amour, alors viens partager avec Moi ; laisse-Moi être ta joie ; ah ! Vassula, aime-Moi et console-Moi avec ton cœur d’enfant ; viens reposer Ma Tête, sois Mon appuie-Tête, sois Mon tabouret, sois Mon Ciel ; laisse-Moi te guider à travers cette vallée de mort ; bientôt Je te retirerai de cette désolation et te prendrai dans Ma Demeure qui est également ta Demeure, Mon enfant ; sois un avec Moi ; ô très chère enfant, veux-tu Me consoler, Moi ton Sauveur ?

Béni soit notre Seigneur
qui accomplit pour moi
des merveilles d’amour !
Seigneur, combien est grande Ta Bonté,
réservée à ceux qui Te craignent,
accordée à ceux qui s’abritent en Toi,
aux yeux de toute l’humanité.
Réjouissez-vous
en notre Seigneur et Sauveur,
exultez, vous les vertueux,
criez de joie, vous tous au cœur droit.

Je démasquerai tous Mes ennemis et, de Mon souffle, Je balaierai tous ceux qui bloquent le chemin menant à Moi ; Je révélerai Ma Sainte Face une fois encore et Je couvrirai ce Désert de Pureté, de Sainteté et d’Intégrité ; l’Amour et la Paix seront avec vous et habiteront parmi vous ; tu vois ? n’ai-Je pas dit que J’habiterai parmi vous ? et que vous serez les Miens-mêmes ?

Mon enfant, rappelle-leur combien Mon Esprit s’indigne des orgueilleux, et que la Sagesse est donnée aux humbles et aux simples ; viens…”

http://www.tlig.org/fr/messages/394

 


————–
Catholique:
” Livre du Lévitique 19,1-2.17-18.
Le Seigneur parla à Moïse et dit :
« Parle à toute l’assemblée des fils d’Israël. Tu leur diras : Soyez saints, car moi, le Seigneur votre Dieu, je suis saint.
Tu ne haïras pas ton frère dans ton cœur. Mais tu devras réprimander ton compatriote, et tu ne toléreras pas la faute qui est en lui.
Tu ne te vengeras pas. Tu ne garderas pas de rancune contre les fils de ton peuple.
Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis le Seigneur. »

Psaume 103(102),1-2.3-4.8.10.12-13.

Bénis le Seigneur, ô mon âme,
bénis son nom très saint, tout mon être !
Bénis le Seigneur, ô mon âme,
n’oublie aucun de ses bienfaits !
Car il pardonne toutes tes offenses
et te guérit de toute maladie ;


il réclame ta vie à la tombe

et te couronne d’amour et de tendresse.
Le Seigneur est tendresse et pitié,
lent à la colère et plein d’amour ;
il n’agit pas envers nous selon nos fautes,
ne nous rend pas selon nos offenses.

Aussi loin qu’est l’orient de l’occident,
il met loin de nous nos péchés.
comme la tendresse du père pour ses fils,
la tendresse du Seigneur pour qui le craint !


Première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 3,16-23.
Frères, ne savez-vous pas que vous êtes un sanctuaire de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous ?
Si quelqu’un détruit le sanctuaire de Dieu, cet homme, Dieu le détruira, car le sanctuaire de Dieu est saint, et ce sanctuaire, c’est vous.

Que personne ne s’y trompe : si quelqu’un parmi vous pense être un sage à la manière d’ici-bas, qu’il devienne fou pour devenir sage.
Car
la sagesse de ce monde est folie devant Dieu. Il est écrit en effet : ‘C’est lui qui prend les sages au piège de leur propre habileté.’
Il est écrit encore : ‘Le Seigneur le sait : les raisonnements des sages n’ont aucune valeur !’
Ainsi, il ne faut pas mettre sa fierté en tel ou tel homme. Car tout vous appartient,
que ce soit Paul, Apollos, Pierre,
le monde, la vie, la mort, le présent, l’avenir : tout est à vous,
mais vous, vous êtes au Christ, et le Christ est à Dieu.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 5,38-48.
En ce temps- là, Jésus disait à ses disciples : « Vous avez appris qu’il a été dit : ‘Œil pour œil, et dent pour dent’.
Eh bien ! moi, je vous dis de ne pas riposter au méchant ; mais si quelqu’un te gifle sur la joue droite, tends-lui encore l’autre.
Et si quelqu’un veut te poursuivre en justice et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau.
Et si quelqu’un te réquisitionne pour faire mille pas, fais-en deux mille avec lui.
À qui te demande, donne ; à qui veut t’emprunter, ne tourne pas le dos ! »
Vous avez appris qu’il a été dit : ‘Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi.’
Eh bien ! moi, je vous dis :
Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent,
afin d’être vraiment les fils de votre Père qui est aux cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, il fait tomber la pluie sur les justes et sur les injustes.

En effet, si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains eux-mêmes n’en font-ils pas autant ?
Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les païens eux-mêmes n’en font-ils pas autant ?
Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait. »”
 
 
 

————–
Orthodoxe:

Jésus apparaît aux disciples

[Jésus, étant ressuscité le dimanche matin, apparut d’abord à Marie de Magdala dont il avait chassé sept démons. 10 Celle-ci alla porter la nouvelle à ceux qui avaient accompagné Jésus : ils étaient plongés dans la tristesse et en larmes. 11 Mais eux, en l’entendant dire qu’il était vivant et qu’il lui était apparu, ne la crurent pas.

12 Après cela, alors que deux d’entre eux faisaient route pour se rendre à la campagne, il leur apparut sous un autre aspect. 13 Ils revinrent à Jérusalem et annoncèrent la nouvelle aux autres ; mais ils ne les crurent pas eux non plus.

14 Plus tard, il se montra aux Onze pendant qu’ils étaient à table ; il leur reprocha leur incrédulité et leur aveuglement parce qu’ils n’avaient pas cru ceux qui l’avaient vu ressuscité. 15 Et il leur dit : Allez dans le monde entier, proclamez l’Evangile à tous les hommes. 16 Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. 17 Voici les signes miraculeux qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils chasseront des démons, ils parleront des langues nouvelles, 18 ils saisiront des serpents venimeux, ou s’il leur arrive de boire un poison mortel, cela ne leur causera aucun mal. Ils imposeront les mains à des malades et ceux-ci seront guéris.

Jésus enlevé au ciel

19 Après leur avoir ainsi parlé, le Seigneur Jésus fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu. 20 Quant à eux, ils s’en allèrent proclamer la Parole de Dieu en tout lieu. Le Seigneur travaillait avec eux et confirmait leur prédication par les signes miraculeux qui l’accompagnaient[a].]”

——————

Mais ce n’est pas un aliment qui peut nous rapprocher de Dieu ; en manger ou pas ne nous rendra ni meilleurs, ni pires. Toutefois, faites bien attention à ce que votre liberté ne cause pas la chute de ceux qui sont mal affermis dans la foi. 10 Supposons, en effet, que l’un d’eux te voie, toi, qui as la connaissance, assis à table dans un temple d’idoles[a]. Sa conscience ne va-t-elle pas l’encourager, lui qui est mal affermi, à manger des viandes sacrifiées aux idoles ? 11 Ainsi, à cause de ta connaissance, ce chrétien mal affermi va courir à sa perte. Et pourtant, c’est un frère ou une sœur pour qui Christ a donné sa vie ! 12 Si vous péchez de la sorte envers des frères ou des sœurs, en blessant leur conscience qui est faible, vous péchez contre Christ lui-même. 13 C’est pourquoi, si ce que je mange devait causer la chute de mon frère ou de ma sœur, j’y renoncerais à tout jamais, afin de ne pas être pour lui une occasion de chute.

Paul a renoncé à ses droits

Ne suis-je donc pas libre ? Ne suis-je pas apôtre ? N’ai-je pas vu Jésus, notre Seigneur ? Vous-mêmes, n’êtes-vous pas un fruit de mon travail au service du Seigneur ? D’autres peuvent refuser de reconnaître en moi un apôtre : pour vous, du moins, c’est ce que je suis, car vous êtes bien le sceau qui authentifie mon ministère apostolique au service du Seigneur.”

——————

Le jugement dernier

31 Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, avec tous ses anges, il prendra place sur son trône glorieux. 32 Tous les peuples de la terre seront rassemblés devant lui. Alors il les divisera en deux groupes – tout comme le berger fait le tri entre les brebis et les boucs. 33 Il placera les brebis à sa droite et les boucs à sa gauche. 34 Après quoi, le roi dira à ceux qui seront à sa droite : « Venez, vous qui êtes bénis par mon Père : prenez possession du royaume qu’il a préparé pour vous depuis la création du monde. 35 Car j’ai eu faim, et vous m’avez donné à manger. J’ai eu soif, et vous m’avez donné à boire. J’étais un étranger, et vous m’avez accueilli chez vous. 36 J’étais nu, et vous m’avez donné des vêtements. J’étais malade, et vous m’avez soigné. J’étais en prison, et vous êtes venus à moi. »

37 Alors, les justes lui demanderont : « Mais, Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, et t’avons-nous donné à manger ? Ou avoir soif, et t’avons-nous donné à boire ? 38 Ou quand t’avons-nous vu étranger et t’avons-nous accueilli ? Ou nu, et t’avons-nous vêtu ? 39 Ou malade ou prisonnier, et sommes-nous venus te rendre visite ? »

40 Et le roi leur répondra : « Vraiment, je vous l’assure : chaque fois que vous avez fait cela à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi-même que vous l’avez fait. »

41 Puis il se tournera vers ceux qui seront à sa gauche : « Retirez-vous loin de moi, vous que Dieu a maudits, et allez dans le feu éternel préparé pour le diable et ses anges. 42 Car j’ai eu faim, et vous ne m’avez rien donné à manger. J’ai eu soif, et vous ne m’avez rien donné à boire. 43 J’étais un étranger, et vous ne m’avez pas accueilli chez vous. J’étais nu, et vous ne m’avez pas donné de vêtements. J’étais malade et en prison, et vous n’avez pas pris soin de moi. »

44 Alors, ils lui demanderont à leur tour : « Mais, Seigneur, quand t’avons-nous vu souffrant de la faim ou de la soif ; quand t’avons-nous vu étranger, nu, malade ou en prison, et avons-nous négligé de te rendre service ? »

45 Alors il leur répondra : « Vraiment, je vous l’assure : chaque fois que vous n’avez pas fait cela à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous avez manqué de le faire. »

46 Et ils s’en iront au châtiment éternel. Tandis que les justes entreront dans la vie éternelle.”

—–

Vous avez reçu les Prières, les Dons et l’armure pour avancer rapidement en préparation du Second Avènement de mon précieux Fils, Jésus-Christ

Le Livre de la Vérité:

“Mère du Salut : Courage, mes chers enfants, tout est dans les Mains de mon Fils
Mardi 17 février 2015 à 17h00

Mes chers enfants, vous avez reçu les Prières, les Dons et l’armure pour avancer rapidement en préparation du Second Avènement de mon précieux Fils, Jésus-Christ.


Son Petit Reste a été formé et il va continuer de se développer à travers le monde afin que les âmes puissent être sauvées. C’est pendant les temps qui viennent que le Petit Reste de Dieu dans tous les coins du monde va conserver la Vérité de Sa Sainte Parole. Béni de la faveur du Saint-Esprit, le Petit Reste, à travers la prière et le sacrifice, va apaiser la colère de Dieu lorsque le Grand Jour du Seigneur descendra sur le monde.

Vous ne devez jamais oublier que Dieu aime chaque personne et, à cause de l’opposition qui se manifestera contre les enfants de Dieu, il ne vous sera pas facile de rester fidèles à la Parole.


Le Petit Reste de Dieu, quelles qu’en soient la croyance ou la nation, va s’unir dans les jours à venir quand toute mention de la Sainte Parole sera supprimée. Dieu va communiquer avec vous par l’intermédiaire de cette Mission lorsque vous aurez besoin de réconfort, afin qu’Il puisse déverser sur vous les Grâces requises pour soutenir votre foi.

Courage, mes chers enfants, tout est dans les Mains de mon Fils Qui va aller chercher chaque âme, y compris les plus endurcies d’entre vous. Mon amour pour vous tous est éternel et Je désire que vous utilisiez chacun des Dons qui vous ont été donnés à travers les Saints Évangiles et à travers ces Messages, pour le salut des âmes.


Dieu n’abandonnera jamais Son Petit Reste et c’est avec l’aide de vos groupes de prières et de tous les autres groupes de prières, qui émanent de mes communications au monde, dans d’autres missions, que les âmes pourront et vont être sauvées.

Réconfortez-vous les uns les autres pendant les épreuves spirituelles et Dieu vous guidera à chaque étape du chemin. Moi, la Mère du Salut, vais rester votre protectrice et je répondrai à tout ce que vous me demanderez. Je resterai à vos côtés jusqu’au Jourmon Fils reviendra pour réclamer Son Royaume sur Terre.

Merci de répondre avec foi, espérance et confiance à mon appel et à celui de mon Fils.

Votre Mère bien-aimée
Mère du Salut”
Mehr Infos: https://www.internetgebetskreis.com/fr/messages/messages-de-2015/fevrier-2015/

 
 
 


————
La Vraie Vie en Dieu:
http://www.calendarpedia.com/when-is/orthodox-easter.html

 
“La Sagesse est donnée aux humbles et aux simples
27 mars 1989

Jésus ?

Je suis, bien-aimée ; Mon Règne viendra ;

permets-Moi de Me servir de toi pour Ma Gloire ; Je ne t’abandonnerai jamais, même si ton esprit semble parfois bien loin de Moi, ton Dieu ; aie confiance en Moi et compte sur Moi, très chère enfant ; permets à Mon Esprit de respirer pleinement et librement en toi ; récompense-Moi maintenant, Mon enfant, en étant obéissante et en ne cherchant que Mes intérêts ; Je suis toujours devant toi, alors n’aie pas peur en traversant cette vallée sans refuge, sans pâturage, stérile et sèche ; Je sais que son obscurité terrifie ton âme, mais Je suis connu pour n’avoir jamais laissé assoiffés ceux que J’ai conduits à travers les déserts ; Je suis devant toi pour t’abriter par Mon Amour contre les vents secs ; Je te nourris de Ma Parole ;

alors que tu marches, J’aplanis ton chemin ; J’enlève toutes les pierres et les rocs pour que tu ne trébuches pas, Je les retire pour ouvrir ton chemin ; Ma Sainte Présence met loin en fuite Mes ennemis, qui sont tes ennemis ; lorsque se présentent des épines et des ronces, elles sont rapidement coupées et brûlées par Mes anges qui t’entourent ; Moi ton Rédempteur, Je ne permets à aucune de ces épines de te déchirer, Mon enfant ; être très cher, fie-toi à Moi ; Tout-Puissant Je Suis ; le Très-Haut Je Suis ; tout ce que Je veux de toi est de l’amour, de l’amour, de l’amour, alors viens partager avec Moi ; laisse-Moi être ta joie ; ah ! Vassula, aime-Moi et console-Moi avec ton cœur d’enfant ; viens reposer Ma Tête, sois Mon appuie-Tête, sois Mon tabouret, sois Mon Ciel ; laisse-Moi te guider à travers cette vallée de mort ; bientôt Je te retirerai de cette désolation et te prendrai dans Ma Demeure qui est également ta Demeure, Mon enfant ; sois un avec Moi ; ô très chère enfant, veux-tu Me consoler, Moi ton Sauveur ?

Béni soit notre Seigneur
qui accomplit pour moi
des merveilles d’amour !
Seigneur, combien est grande Ta Bonté,
réservée à ceux qui Te craignent,
accordée à ceux qui s’abritent en Toi,
aux yeux de toute l’humanité.
Réjouissez-vous
en notre Seigneur et Sauveur,
exultez, vous les vertueux,
criez de joie, vous tous au cœur droit.

Je démasquerai tous Mes ennemis et, de Mon souffle, Je balaierai tous ceux qui bloquent le chemin menant à Moi ; Je révélerai Ma Sainte Face une fois encore et Je couvrirai ce Désert de Pureté, de Sainteté et d’Intégrité ; l’Amour et la Paix seront avec vous et habiteront parmi vous ; tu vois ? n’ai-Je pas dit que J’habiterai parmi vous ? et que vous serez les Miens-mêmes ?

Mon enfant, rappelle-leur combien Mon Esprit s’indigne des orgueilleux, et que la Sagesse est donnée aux humbles et aux simples ; viens…”

http://www.tlig.org/fr/messages/394



————–
Catholique:
” Première lettre de saint Pierre Apôtre 5,1-4.
Bien-aimés, les anciens en fonction parmi vous, je les exhorte, moi qui suis ancien comme eux et témoin des souffrances du Christ, communiant à la gloire qui va se révéler :
soyez les pasteurs du troupeau de Dieu qui se trouve chez vous ; veillez sur lui, non par contrainte mais de plein gré, selon Dieu ; non par cupidité mais par dévouement ;
non pas en commandant en maîtres à ceux qui vous sont confiés, mais en devenant les modèles du troupeau.
Et, quand se manifestera le Chef des pasteurs, vous recevrez la
couronne de gloire qui ne se flétrit pas.

Psaume 23(22),1-2ab.2c-3.4.5.6.
Le Seigneur est mon berger :
je ne manque de rien.
Sur des prés d’herbe fraîche,
il me fait reposer.

Il me mène vers les eaux tranquilles
et me fait revivre ;
il me conduit par le juste chemin
pour l’honneur de son nom.

Si je traverse les ravins de la mort,
je ne crains aucun mal,
car tu es avec moi :
ton bâton me guide et me rassure.

Tu prépares la table pour moi
devant mes ennemis ;
tu répands le parfum sur ma tête,
ma coupe est débordante.

Grâce et bonheur m’accompagnent
tous les jours de ma vie ;
j’habiterai la maison du Seigneur
pour la durée de mes jours.


Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 16,13-19.
En ce temps-là, Jésus, arrivé dans la région de Césarée-de-Philippe, demandait à ses disciples : « Au dire des gens, qui est le Fils de l’homme ? »
Ils répondirent : « Pour les uns, Jean le Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres encore, Jérémie ou l’un des prophètes. »
Jésus leur demanda : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? »
Alors Simon-Pierre prit la parole et dit : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ! »
Prenant la parole à son tour, Jésus lui dit : « Heureux es-tu, Simon fils de Yonas : ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux.
Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle.
Je te donnerai les clés du royaume des Cieux :
tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux. »”
 
 
 

————–
Orthodoxe:

Les croyants décédés et le retour du Seigneur

13 Nous ne voulons pas, frères et sœurs, vous laisser dans l’ignorance au sujet de ceux qui sont décédés, afin que vous ne soyez pas tristes de la même manière que le reste des hommes, qui n’ont pas d’espérance.

14 En effet, puisque nous croyons que Jésus est mort et ressuscité, nous croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts[a].

15 Car voici ce que nous vous déclarons d’après une parole du Seigneur[b] : nous qui serons restés en vie au moment où le Seigneur viendra, nous ne précéderons pas ceux qui sont morts. 16 En effet, au signal donné, sitôt que la voix de l’archange et le son de la trompette divine retentiront, le Seigneur lui-même descendra du ciel, et ceux qui sont morts unis à Christ ressusciteront en premier lieu. 17 Ensuite, nous qui serons restés en vie à ce moment-là, nous serons enlevés ensemble avec eux, dans les nuées, pour rencontrer le Seigneur dans les airs. Ainsi nous serons pour toujours avec le Seigneur.

————————

24 Oui, vraiment, je vous l’assure : celui qui écoute ce que je dis et qui place sa confiance dans le Père qui m’a envoyé, possède, dès à présent, la vie éternelle et il ne sera pas condamné ; il est déjà passé de la mort à la vie. 25 Oui, vraiment, je vous l’assure : l’heure vient, et elle est déjà , où les morts entendront la voix du Fils de Dieu, et tous ceux qui l’auront entendue vivront.

26 En effet, comme le Père possède la vie en lui-même, il a accordé au Fils d’avoir la vie en lui-même. 27 Et parce qu’il est le Fils de l’homme, il lui a donné autorité pour exercer le jugement.

28 Ne vous en étonnez pas : l’heure vient où tous ceux qui sont dans la tombe entendront la voix du Fils de l’homme. 29 Alors, ils en sortiront : ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour être condamnés[a]. 30 Pour moi, je ne peux rien faire de mon propre chef ; je juge seulement comme le Père me l’indique. Et mon verdict est juste, car je ne cherche pas à réaliser mes propres désirs, mais à faire la volonté de celui qui m’a envoyé.

—————————

Faire tout pour la gloire de Dieu

23 Oui, tout m’est permis, mais tout n’est pas bon pour nous. Tout est permis mais tout n’aide pas à grandir dans la foi.

24 Que chacun de vous, au lieu de songer seulement à lui-même, recherche aussi les intérêts des autres.

25 Vous pouvez manger de tout ce qui se vend au marché sans vous poser de questions, par scrupule de conscience, sur l’origine de ces aliments. 26 Car la terre et ses richesses appartiennent au Seigneur[a].

27 Si un non-croyant vous invite[b] et que vous désiriez accepter son invitation, mangez tranquillement de tout ce que l’on vous servira, sans vous poser de questions par scrupule de conscience. 28 Mais si quelqu’un vous dit : « Cette viande a été offerte en sacrifice à une idole », alors n’en mangez pas à cause de celui qui vous a prévenus et pour des raisons de conscience.”

——————————–

Jésus leur dit : Faites attention, ne vous laissez pas induire en erreur. Car plusieurs viendront sous mon nom en disant : « C’est moi le Messie ! » ou encore : « Le temps est venu ! » Ne les suivez pas ! Quand vous entendrez parler de guerres et de soulèvements, ne vous effrayez pas. Car tout cela doit arriver d’abord ; mais la fin ne viendra pas aussitôt après.”

https://www.biblegateway.com/passage/?search=++1+Thessalonians+4%3A13-17%3B++John+5%3A24-30%3B++1+Corinthians+10%3A23-28%3B++Luke+21%3A8-9%2C+25-27%2C+33-36&version=NRSVCE;NR2006;SCH2000;ERV-HU;BDS 

 
 
 

Je resterai à vos côtés jusqu’au Jour où mon Fils reviendra pour réclamer Son Royaume sur Terre

Le Livre de la Vérité:

“Mère du Salut : Courage, mes chers enfants, tout est dans les Mains de mon Fils
Mardi 17 février 2015 à 17h00
 

Mes chers enfants, vous avez reçu les Prières, les Dons et l’armure pour avancer rapidement en préparation du Second Avènement de mon précieux Fils, Jésus-Christ.


Son Petit Reste a été formé et il va continuer de se développer à travers le monde afin que les âmes puissent être sauvées. C’est pendant les temps qui viennent que le Petit Reste de Dieu dans tous les coins du monde va conserver la Vérité de Sa Sainte Parole. Béni de la faveur du Saint-Esprit, le Petit Reste, à travers la prière et le sacrifice, va apaiser la colère de Dieu lorsque le Grand Jour du Seigneur descendra sur le monde. 

Vous ne devez jamais oublier que Dieu aime chaque personne et, à cause de l’opposition qui se manifestera contre les enfants de Dieu, il ne vous sera pas facile de rester fidèles à la Parole.


Le Petit Reste de Dieu, quelles qu’en soient la croyance ou la nation, va s’unir dans les jours à venir quand toute mention de la Sainte Parole sera supprimée. Dieu va communiquer avec vous par l’intermédiaire de cette Mission lorsque vous aurez besoin de réconfort, afin qu’Il puisse déverser sur vous les Grâces requises pour soutenir votre foi.

Courage, mes chers enfants, tout est dans les Mains de mon Fils Qui va aller chercher chaque âme, y compris les plus endurcies d’entre vous. Mon amour pour vous tous est éternel et Je désire que vous utilisiez chacun des Dons qui vous ont été donnés à travers les Saints Évangiles et à travers ces Messages, pour le salut des âmes.

Dieu n’abandonnera jamais Son Petit Reste et c’est avec l’aide de vos groupes de prières et de tous les autres groupes de prières, qui émanent de mes communications au monde, dans d’autres missions, que les âmes pourront et vont être sauvées.

Réconfortez-vous les uns les autres
pendant les épreuves spirituelles et Dieu vous guidera à chaque étape du chemin. Moi, la Mère du Salut, vais rester votre protectrice et je répondrai à tout ce que vous me demanderez. Je resterai à vos côtés jusqu’au Jour où mon Fils reviendra pour réclamer Son Royaume sur Terre.

Merci de répondre avec foi, espérance et confiance à mon appel et à celui de mon Fils.


Votre Mère bien-aimée
Mère du Salut”
Mehr Infos: https://www.internetgebetskreis.com/fr/messages/messages-de-2015/fevrier-2015/
 
 


————
La Vraie Vie en Dieu:
http://www.calendarpedia.com/when-is/orthodox-easter.html

 
“Mes prophètes ne sont pas pris au sérieux

19 juin 1993

D’âge en âge, Seigneur,

Tu T’es révélé être notre Sauveur.

Dans Ton Amour

et dans Ta Miséricorde,

Tu nous sauves Toi-Même.

Tu as prodigué sur nous Ton Amour,

en appelant chacun de nous par son nom.

Jésus, le plus Tendre, une fois de plus,

Tu sors du Ciel, pour nous rappeler

que quiconque suit Ta Loi d’Amour,

vivra en Dieu

et Dieu vivra en lui.

Comment se fait-il qu’ils soient

si nombreux à se rebeller

et à offenser Ton Saint Esprit ?

Comment se fait-il qu’ils soient

si nombreux à Te faire la guerre ?

Comment se fait-il

que l’argile que Tu as façonnée

se transforme en Ton ennemi ?

Pourquoi, Seigneur,

as-Tu permis que tant d’âmes

T’abandonnent pour s’égarer

hors de Ton Chemin

et durcissent leurs cœurs contre la crainte

qu’ils devraient avoir pour Toi ?

Pourquoi as-Tu permis au rebelle

de piétiner Ton Sanctuaire

et de devenir une abomination

à Ton Regard ?

Vassula, Je t’ai dit que J’avais envoyé Mes Avertissements à travers différents prophètes 1 ; Mais dans ta génération, Mes prophètes ne sont pas pris au sérieux ; aujourd’hui, lorsque le Ciel parle, c’est le dernier de leurs soucis ; à peine prononcé-Je une parole à travers Mon porte-parole, qu’ils se précipitent sur lui pour le transpercer ; mais Ma Maison sera reconstruite par les pauvres, les boiteux, les aveugles et les estropiés ; les derniers seront premiers et les premiers, derniers ; J’ai ouvert les yeux et les oreilles des pires parmi vous et J’ai rendu aveugles et sourds tous ceux qui prétendent qu’ils voient et entendent ; à nouveau, Mon Nom sera honoré et adoré ;

Mon enfant, ne sois jamais fatiguée dans les rencontres avec Moi ; tu n’as encore rien vu de Mes Mystères, créature ; alors, ne sois pas effrayée lorsque Je viens à toi de cette façon pour te visiter… entre maintenant dans Mes Plaies ;

Je suis avec toi pour ton salut et pour le salut des autres ;”

http://www.tlig.org/fr/messages/811

 
 
 

————–
Catholique:
” Lettre de saint Jacques 2,14-24.26.
Mes frères, si quelqu’un prétend avoir la foi, sans la mettre en œuvre, à quoi cela sert-il ? Sa foi peut-elle le sauver ?
Supposons qu’un frère ou une sœur n’ait pas de quoi s’habiller, ni de quoi manger tous les jours ;
si l’un de vous leur dit : « Allez en paix ! Mettez-vous au chaud, et mangez à votre faim ! » sans leur donner le nécessaire pour vivre, à quoi cela sert-il ?
Ainsi donc, la foi, si elle n’est pas mise en œuvre, est bel et bien morte.
En revanche, on va dire : « Toi, tu as la foi ; moi, j’ai les œuvres. Montre-moi donc ta foi sans les œuvres ; moi, c’est par mes œuvres que je te montrerai la foi.
Toi, tu crois qu’il y a un seul Dieu. Fort bien ! Mais les démons, eux aussi, le croient et ils tremblent.
Homme superficiel, veux-tu reconnaître que la foi sans les œuvres ne sert à rien ?
N’est-ce pas par ses œuvres qu’Abraham notre père est devenu juste, lorsqu’il a présenté son fils Isaac sur l’autel du sacrifice ?
Tu vois bien que la foi agissait avec ses œuvres et, par les œuvres, la foi devint parfaite.
Ainsi fut accomplie la parole de l’Écriture : Abraham eut foi en Dieu ; aussi, il lui fut accordé d’être juste, et il reçut le nom d’ami de Dieu. »
Vous voyez bien : l’homme devient juste par les œuvres, et non seulement par la foi.
Ainsi, comme le corps privé de souffle est mort, de même la foi sans les œuvres est morte.

Psaume 112(111),1-2.3-4.5-6.
Heureux qui craint le Seigneur,
qui aime entièrement sa volonté !
Sa lignée sera puissante sur la terre ;
la race des justes est bénie.
 

Les richesses affluent dans sa maison :
à
jamais se maintiendra sa justice.
Lumière des cœurs droits, il s’est levé dans les
ténèbres,
homme de justice, de tendresse et de pitié.
L’homme de bien a pitié, il partage ;
il mène ses affaires avec droiture.
Cet homme jamais ne tombera ;
toujours on fera mémoire du juste.


Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 8,34-38.9,1.
En ce temps-là, appelant la foule avec ses disciples, Jésus leur dit : « Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive.
Car celui qui veut sauver sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie à cause de moi et de l’Évangile
la sauvera.
Quel avantage, en effet, un homme a-t-il à gagner le monde entier si c’est au prix de sa vie ?
Que pourrait-il donner en échange de sa vie ?
Celui qui a honte de moi et de mes paroles dans cette génération adultère et pécheresse, le Fils de l’homme aussi aura honte de lui, quand il viendra dans la gloire de son Père avec les saints anges. »
Et il leur disait : « Amen, je vous le dis : parmi ceux qui sont ici, certains ne connaîtront pas la mort avant d’avoir vu le règne de Dieu venu avec puissance. »
 
 
 
 
 
 

Mère du Saut : Priez pour la protection de l’Église de mon Fils sur la Terre
Mardi 10 février 2015 à 14h36
 

Mes chers enfants, il est important que vous récitiez tous la Croisade de prières et Mon Très Saint Rosaire dans vos prières quotidiennes. Vous pouvez choisir les prières qui vous conviennent le mieux, pas nécessairement toutes les prières mais celles qui sont conformes à votre désir. Mon Très Saint Rosaire doit être récité tous les jours pour vous protéger de l’influence du malin.

 
 

————–
Orthodoxe:

Salutation

L’Ancien[a], à la Dame que Dieu a choisie[b] et à ses enfants que j’aime dans la vérité. Ce n’est pas moi seul qui vous aime, mais aussi tous ceux qui connaissent la vérité, à cause de la vérité qui demeure en nous et qui sera éternellement avec nous.

La grâce, la compassion et la paix qui nous viennent de Dieu, le Père, et de Jésus-Christ, le Fils du Père, seront avec nous pour que nous en vivions dans la vérité et dans l’amour.

Le commandement d’aimer

J’ai éprouvé une très grande joie à voir certains de tes enfants vivre selon la vérité, comme nous en avons reçu le commandement du Père.

A présent, chère Dame, voici ce que je te demande – ce n’est pas un commandement nouveau que je t’écris, c’est celui que nous avons reçu dès le commencement : aimons-nous les uns les autres. Et voici en quoi consiste l’amour : c’est que nous vivions selon les commandements de Dieu. Tel est le commandement selon lequel nous devons vivre, comme vous l’avez entendu depuis le commencement.

La fidélité à la vérité

Un grand nombre de personnes qui entraînent les autres dans l’erreur se sont répandues à travers le monde. Ils ne reconnaissent pas que c’est pleinement humain que Jésus est venu[c]. Qui fait partie de ces gens est trompeur, c’est l’anti-Christ.

Prenez donc garde à vous-mêmes, pour que vous ne perdiez pas le fruit de nos efforts[d], mais que vous receviez une pleine récompense. Celui qui ne reste pas attaché à l’enseignement qui concerne Christ, mais veut le dépasser, n’a pas de communion avec Dieu. Celui qui se tient à cet enseignement est uni au Père comme au Fils.

10 Si quelqu’un vient vous trouver et ne vous apporte pas cet enseignement, ne l’accueillez pas dans votre maison, et ne lui adressez pas la salutation fraternelle[e]. 11 Celui qui lui souhaiterait la bienvenue se rendrait complice de ses œuvres mauvaises.

Projet de visite

12 J’aurais encore bien des choses à vous écrire, mais je ne veux pas vous les communiquer avec du papier et de l’encre. J’espère pouvoir me rendre chez vous et m’entretenir avec vous de vive voix. Alors notre joie sera entière.

Salutation finale

13 Les enfants de ta sœur que Dieu a choisie[f] t’adressent leurs salutations.

—————————-

22 Et ils amenèrent Jésus au lieu appelé Golgotha (ce qui signifie « le lieu du crâne »). 23 Ils lui donnèrent du vin additionné de myrrhe[a], mais il n’en prit pas. 24 Ils le clouèrent sur la croix. Puis ils se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort ce qui reviendrait à chacun.

25 Il était environ neuf heures du matin quand ils le crucifièrent.

——————————-

La mort de Jésus

33 A midi, le pays tout entier fut plongé dans l’obscurité, et cela dura jusqu’à trois heures de l’après-midi.

34 Vers trois heures, Jésus cria d’une voix forte : Eloï, Eloï, lama sabachthani ? ce qui signifie : Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné[a] ?

35 En entendant ces paroles, quelques-uns de ceux qui étaient là disaient : Voilà qu’il appelle Elie !

36 Un homme courut imbiber une éponge de vinaigre, la piqua au bout d’un roseau et la présenta à Jésus pour qu’il boive, en disant : Laissez-moi faire ! On va bien voir si Elie vient le tirer de là.

37 Mais Jésus poussa un grand cri et expira.

38 Alors, le rideau du Temple se déchira en deux, de haut en bas.

39 Voyant de quelle manière il était mort[b], l’officier romain, qui se tenait en face de Jésus, dit : Cet homme était vraiment le Fils de Dieu !

40 Il y avait aussi là quelques femmes qui regardaient de loin. Parmi elles, Marie de Magdala, Marie la mère de Jacques le Jeune et de Joses, ainsi que Salomé. 41 Quand il était en Galilée, c’étaient elles qui l’avaient suivi en étant à son service. Il y avait aussi beaucoup d’autres femmes qui étaient montées avec lui à Jérusalem.”

—–
“….
Dieu n’abandonnera jamais Son Petit Reste et c’est avec l’aide de vos groupes de prières et de tous les autres groupes de prières, qui émanent de mes communications au monde, dans d’autres missions, que les âmes pourront et vont être sauvées.

Réconfortez-vous les uns les autres
pendant les épreuves spirituelles et Dieu vous guidera à chaque étape du chemin. Moi, la Mère du Salut, vais rester votre protectrice et je répondrai à tout ce que vous me demanderez. Je resterai à vos côtés jusqu’au Jour où mon Fils reviendra pour réclamer Son Royaume sur Terre.

Merci de répondre avec foi, espérance et confiance à mon appel et à celui de mon Fils.


Votre Mère bien-aimée
Mère du Salut”
Mehr Infos: https://www.internetgebetskreis.com/fr/messages/messages-de-2015/fevrier-2015/

Le Petit Reste de Dieu, quelles qu’en soient la croyance ou la nation, va s’unir dans les jours à venir quand toute mention de la Sainte Parole sera supprimée

Le Livre de la Vérité:

“Mère du Salut : Courage, mes chers enfants, tout est dans les Mains de mon Fils
Mardi 17 février 2015 à 17h00

Mes chers enfants, vous avez reçu les Prières, les Dons et l’armure pour avancer rapidement en préparation du Second Avènement de mon précieux Fils, Jésus-Christ.


Son Petit Reste a été formé et il va continuer de se développer à travers le monde afin que les âmes puissent être sauvées. C’est pendant les temps qui viennent que le Petit Reste de Dieu dans tous les coins du monde va conserver la Vérité de Sa Sainte Parole. Béni de la faveur du Saint-Esprit, le Petit Reste, à travers la prière et le sacrifice, va apaiser la colère de Dieu lorsque le Grand Jour du Seigneur descendra sur le monde.

Vous ne devez jamais oublier que Dieu aime chaque personne et, à cause de l’opposition qui se manifestera contre les enfants de Dieu, il ne vous sera pas facile de rester fidèles à la Parole.


Le Petit Reste de Dieu, quelles qu’en soient la croyance ou la nation, va s’unir dans les jours à venir quand toute mention de la Sainte Parole sera supprimée. Dieu va communiquer avec vous par l’intermédiaire de cette Mission lorsque vous aurez besoin de réconfort, afin qu’Il puisse déverser sur vous les Grâces requises pour soutenir votre foi.

Courage, mes chers enfants, tout est dans les Mains de mon Fils Qui va aller chercher chaque âme, y compris les plus endurcies d’entre vous. Mon amour pour vous tous est éternel et Je désire que vous utilisiez chacun des Dons qui vous ont été donnés à travers les Saints Évangiles et à travers ces Messages, pour le salut des âmes.


Dieu n’abandonnera jamais Son Petit Reste et c’est avec l’aide de vos groupes de prières et de tous les autres groupes de prières, qui émanent de mes communications au monde, dans d’autres missions, que les âmes pourront et vont être sauvées.

Réconfortez-vous les uns les autres pendant les épreuves spirituelles et Dieu vous guidera à chaque étape du chemin. Moi, la Mère du Salut, vais rester votre protectrice et je répondrai à tout ce que vous me demanderez. Je resterai à vos côtés jusqu’au Jour où mon Fils reviendra pour réclamer Son Royaume sur Terre.

Merci de répondre avec foi, espérance et confiance à mon appel et à celui de mon Fils.

Votre Mère bien-aimée
Mère du Salut”
Mehr Infos: https://www.internetgebetskreis.com/fr/messages/messages-de-2015/fevrier-2015/


 

————
La Vraie Vie en Dieu:
http://www.calendarpedia.com/when-is/orthodox-easter.html
 
“L’Amour est la Racine
26 août 1988

(J’ai été invitée à rencontrer des extrémistes musulmans, leurs deux imams et leur cheikh. Je suis allée chez eux avec un ami théologien. Tout avait été arrangé pour me condamner à l’avance, et m’exorciser à mon insu, et c’est ce qu’ils ont fait ; ne trouvant aucun esprit mauvais en moi, ils ont perdu leur calme et sont devenus très agressifs, particulièrement quand j’ai reçu un message pour eux, un message d’amour.

Devant ma totale sérénité, ils ont été encore plus furieux et ils m’ont accusée d’être une menteuse et de chercher à tromper. Ils ont dit que Toi, mon Dieu, Tu n’es pas un Dieu d’Amour. Nous nous sommes levés calmement, mon ami théologien et moi, et nous sommes partis. Si cela ne s’était pas passé en Suisse, ils nous auraient tués.)

Seigneur ?

Ma Vassula, l’Amour vient en premier ; Je suis un Dieu d’Amour ; te souviens-tu comme Je t’ai enseigné que l’Amour est la Racine ? Je t’ai donné un exemple d’un bon arbre portant de bons fruits ; cet arbre est l’Arbre Parfait ; parce que Sa Racine est l’Amour ; Ses branches sont toutes les vertus et elles sont toutes bonnes ; sans la Racine de l’Amour, cet arbre n’aura aucune vertu et donc aucun fruit ; lorsque tu vois un arbre qui est stérile ou dont le fruit est pourri, sache, Mon enfant, que sa racine est faite des maux les plus vils qui existent ;

Je te dis solennellement que la Racine de toute les vertus est appelée AMOUR ; Je suis l’Amour, Je suis la Racine qui te nourrit, qui t’embellit ; viens, sois en Moi et tu vivras éternellement !”

http://www.tlig.org/fr/messages/321


————–
Catholique:
” Lettre de saint Jacques 2,1-9.
Mes frères, dans votre foi en Jésus Christ, notre Seigneur de gloire, n’ayez aucune partialité envers les personnes.
Imaginons que, dans votre assemblée, arrivent en même temps un homme au vêtement rutilant, portant une bague en or, et un pauvre au vêtement sale.
Vous tournez vos regards vers celui qui porte le vêtement rutilant et vous lui dites : « Assieds-toi ici, en bonne place » ; et vous dites au pauvre : « Toi, reste là debout », ou bien : « Assieds-toi au bas de mon marchepied ».
Cela, n’est-ce pas faire des différences entre vous, et juger selon de faux critères ?
Écoutez donc, mes frères bien-aimés ! Dieu, lui, n’a-t-il pas choisi ceux qui sont pauvres aux yeux du monde
pour en faire des riches dans la foi, et des héritiers du Royaume promis par lui à ceux qui l’auront aimé ?
Mais vous, vous avez privé le pauvre de sa dignité. Or n’est-ce pas les riches qui vous oppriment, et vous traînent devant les tribunaux ?
Ce sont eux qui blasphèment le beau nom du Seigneur qui a été invoqué sur vous.

Certes, si vous accomplissez la loi du
Royaume selon l’Écriture : Tu aimeras ton prochain comme toi-même, vous faites bien.
Mais si vous montrez de la partialité envers les personnes, vous commettez un péché, et cette loi vous convainc de transgression.

 
Psaume 34(33),2-3.4-5.6-7.
Je bénirai le Seigneur en tout temps,
sa louange sans cesse à mes lèvres.
Je me glorifierai dans le Seigneur :
que les pauvres m’entendent et soient en fête !

Magnifiez avec moi le Seigneur,
exaltons tous ensemble son nom.
Je cherche le Seigneur, il me répond :
de toutes mes frayeurs, il me délivre.

Qui regarde vers lui resplendira,
sans ombre ni trouble au visage.
Un pauvre crie ; le Seigneur entend :
il le sauve de toutes ses angoisses.


Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 8,27-33.
En ce temps-là, Jésus s’en alla, ainsi que ses disciples, vers les villages situés aux environs de Césarée-de-Philippe. Chemin faisant, il interrogeait ses disciples : « Au dire des gens, qui suis-je ? »
Ils lui répondirent : « Jean le Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres, un des prophètes. »
Et lui les interrogeait : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Pierre, prenant la parole, lui dit : « Tu es le Christ. »
Alors, il leur défendit vivement de parler de lui à personne.
Il commença à leur enseigner qu’il fallait que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, qu’il soit tué, et que, trois jours après, il ressuscite.
Jésus disait cette parole ouvertement. Pierre, le prenant à part, se mit à lui faire de vifs reproches.
Mais Jésus se retourna et, voyant ses disciples, il interpella vivement Pierre :
« Passe derrière moi, Satan ! Tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes. »”
 
 
 

————–
Orthodoxe:

20 Si quelqu’un prétend aimer Dieu tout en détestant son frère, c’est un menteur. Car s’il n’aime pas son frère qu’il voit, il ne peut pas aimer Dieu qu’il ne voit pas.

21 D’ailleurs, Christ lui-même nous a donné ce commandement : que celui qui aime Dieu aime aussi son frère.

Croire au Fils de Dieu

5.1 Celui qui croit que Jésus est Christ est né de Dieu. Et celui qui aime le Père, qui fait naître à la vie, aime aussi les enfants nés de lui.

Voici comment nous savons que nous aimons les enfants de Dieu : c’est lorsque nous aimons Dieu lui-même et que nous obéissons à ses commandements. Car aimer Dieu, c’est accomplir ses commandements. Ceux-ci, d’ailleurs, ne sont pas pénibles, car tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde, et la victoire qui triomphe du monde, c’est notre foi. Qui, en effet, triomphe du monde ? Celui-là seul qui croit que Jésus est le Fils de Dieu.

Celui qui est venu par l’eau et par le sang, c’est bien Jésus-Christ : il n’est pas passé seulement par l’eau du baptême, mais outre le baptême, il est passé par la mort en versant son sang[a]. Et c’est l’Esprit qui lui rend témoignage, car l’Esprit est la vérité. Ainsi il y a trois témoins : l’Esprit, l’eau et le sang ; et les trois sont d’accord.

Nous acceptons le témoignage des hommes ; mais le témoignage de Dieu est bien supérieur, et ce témoignage, c’est celui que Dieu a rendu à son Fils. 10 Celui qui croit au Fils de Dieu possède ce témoignage en lui-même. Celui qui ne croit pas Dieu fait de lui un menteur, puisqu’il ne croit pas le témoignage que Dieu a rendu à son Fils. 11 Et qu’affirme ce témoignage ? Il dit que Dieu nous a donné la vie éternelle et que cette vie est en son Fils.

12 Celui qui a le Fils a la vie. Celui qui n’a pas le Fils de Dieu n’a pas la vie.

13 Je vous ai écrit cela, pour que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au Fils de Dieu. 14 Et voici quelle assurance nous avons devant Dieu : si nous demandons quelque chose qui est conforme à sa volonté, il nous écoute. 15 Et si nous savons qu’il nous écoute, nous savons aussi que l’objet de nos demandes nous est acquis.

Le chrétien et le péché

16 Si quelqu’un voit son frère commettre un péché qui ne mène pas à la mort, qu’il prie pour ce frère et Dieu lui donnera la vie. Il s’agit de ceux qui commettent des péchés qui ne mènent pas à la mort. Mais il existe un péché qui mène à la mort. Ce n’est pas au sujet de ce péché-là que je vous demande de prier.

17 Toute désobéissance à la Loi est un péché, certes, mais tous les péchés ne mènent pas à la mort. 18 Nous savons que celui qui est né de Dieu ne commet pas le péché qui mène à la mort[b], car le Fils né de Dieu le protège[c]. Aussi le diable[d] ne peut pas le dominer. 19 Nous savons que nous sommes de Dieu, alors que le monde entier est sous la coupe du diable[e]. 20 Mais nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu et qu’il nous a donné l’intelligence pour que nous connaissions le Dieu véritable. Ainsi, nous sommes unis au Dieu véritable, de par notre union à son Fils Jésus-Christ. Ce Fils est lui-même le Dieu véritable et la vie éternelle.

Recommandation finale

21 Mes chers enfants, gardez-vous des idoles.”

—————————————

Jésus devant Pilate

15 Dès l’aube, les chefs des prêtres tinrent conseil avec les responsables du peuple, les spécialistes de la Loi, et tout le Grand-Conseil[a]. Ils firent enchaîner Jésus, l’emmenèrent et le remirent entre les mains de Pilate.

Pilate l’interrogea : Es-tu le roi des Juifs ?

– Tu le dis toi-même, lui répondit Jésus.

Les chefs des prêtres portèrent contre lui de nombreuses accusations.

Pilate l’interrogea de nouveau et lui dit : Eh bien ! Tu ne réponds rien ? Tu as entendu toutes les accusations qu’ils portent contre toi ?

Mais, au grand étonnement de Pilate, Jésus ne répondit plus rien. A chaque fête de la Pâque, Pilate relâchait un prisonnier, celui que le peuple réclamait. Or, à ce moment-là, il y avait sous les verrous le nommé Barabbas avec les agitateurs qui avaient commis un meurtre au cours d’une émeute. La foule monta donc au prétoire et se mit à réclamer la faveur que le gouverneur lui accordait d’habitude.

Pilate répondit : Voulez-vous que je vous relâche le roi des Juifs ?

10 Il s’était rendu compte, en effet, que les chefs des prêtres lui avaient livré Jésus par jalousie. 11 Mais les chefs des prêtres persuadèrent la foule de demander qu’il libère plutôt Barabbas.

12 – Mais alors, insista Pilate, que voulez-vous donc que je fasse de celui que vous appelez le roi des Juifs ?

13 De nouveau, ils crièrent : Crucifie-le !

14 – Qu’a-t-il fait de mal ?

Eux, cependant, crièrent de plus en plus fort : Crucifie-le !

15 Alors Pilate, voulant donner satisfaction à la foule, leur relâcha Barabbas et, après avoir fait battre Jésus à coups de fouet, il le livra pour qu’on le crucifie.

—–


“…. Vous ne devez jamais oublier que Dieu aime chaque personne et, à cause de l’opposition qui se manifestera contre les enfants de Dieu, il ne vous sera pas facile de rester fidèles à la Parole. …”

Vous ne devez jamais oublier que Dieu aime chaque personne et, à cause de l’opposition qui se manifestera contre les enfants de Dieu, il ne vous sera pas facile de rester fidèles à la Parole

Le Livre de la Vérité:

“Mère du Salut : Courage, mes chers enfants, tout est dans les Mains de mon Fils
Mardi 17 février 2015 à 17h00

Mes chers enfants, vous avez reçu les Prières, les Dons et l’armure pour avancer rapidement en préparation du Second Avènement de mon précieux Fils, Jésus-Christ.


Son Petit Reste a été formé et il va continuer de se développer à travers le monde afin que les âmes puissent être sauvées. C’est pendant les temps qui viennent que le Petit Reste de Dieu dans tous les coins du monde va conserver la Vérité de Sa Sainte Parole. Béni de la faveur du Saint-Esprit, le Petit Reste, à travers la prière et le sacrifice, va apaiser la colère de Dieu lorsque le Grand Jour du Seigneur descendra sur le monde.

Vous ne devez jamais oublier que Dieu aime chaque personne et, à cause de l’opposition qui se manifestera contre les enfants de Dieu, il ne vous sera pas facile de rester fidèles à la Parole.


Le Petit Reste de Dieu, quelles qu’en soient la croyance ou la nation, va s’unir dans les jours à venir quand toute mention de la Sainte Parole sera supprimée. Dieu va communiquer avec vous par l’intermédiaire de cette Mission lorsque vous aurez besoin de réconfort, afin qu’Il puisse déverser sur vous les Grâces requises pour soutenir votre foi.

Courage, mes chers enfants, tout est dans les Mains de mon Fils Qui va aller chercher chaque âme, y compris les plus endurcies d’entre vous. Mon amour pour vous tous est éternel et Je désire que vous utilisiez chacun des Dons qui vous ont été donnés à travers les Saints Évangiles et à travers ces Messages, pour le salut des âmes.


Dieu n’abandonnera jamais Son Petit Reste et c’est avec l’aide de vos groupes de prières et de tous les autres groupes de prières, qui émanent de mes communications au monde, dans d’autres missions, que les âmes pourront et vont être sauvées.

Réconfortez-vous les uns les autres pendant les épreuves spirituelles et Dieu vous guidera à chaque étape du chemin. Moi, la Mère du Salut, vais rester votre protectrice et je répondrai à tout ce que vous me demanderez. Je resterai à vos côtés jusqu’au Jour où mon Fils reviendra pour réclamer Son Royaume sur Terre.

Merci de répondre avec foi, espérance et confiance à mon appel et à celui de mon Fils.

Votre Mère bien-aimée
Mère du Salut”
Mehr Infos: https://www.internetgebetskreis.com/fr/messages/messages-de-2015/fevrier-2015/

 
 
 


————
La Vraie Vie en Dieu:
http://www.calendarpedia.com/when-is/orthodox-easter.html

 
“L’Amour est la Racine
26 août 1988

(J’ai été invitée à rencontrer des extrémistes musulmans, leurs deux imams et leur cheikh. Je suis allée chez eux avec un ami théologien. Tout avait été arrangé pour me condamner à l’avance, et m’exorciser à mon insu, et c’est ce qu’ils ont fait ; ne trouvant aucun esprit mauvais en moi, ils ont perdu leur calme et sont devenus très agressifs, particulièrement quand j’ai reçu un message pour eux, un message d’amour.

Devant ma totale sérénité, ils ont été encore plus furieux et ils m’ont accusée d’être une menteuse et de chercher à tromper. Ils ont dit que Toi, mon Dieu, Tu n’es pas un Dieu d’Amour. Nous nous sommes levés calmement, mon ami théologien et moi, et nous sommes partis. Si cela ne s’était pas passé en Suisse, ils nous auraient tués.)

Seigneur ?

Ma Vassula, l’Amour vient en premier ; Je suis un Dieu d’Amour ; te souviens-tu comme Je t’ai enseigné que l’Amour est la Racine ? Je t’ai donné un exemple d’un bon arbre portant de bons fruits ; cet arbre est l’Arbre Parfait ; parce que Sa Racine est l’Amour ; Ses branches sont toutes les vertus et elles sont toutes bonnes ; sans la Racine de l’Amour, cet arbre n’aura aucune vertu et donc aucun fruit ; lorsque tu vois un arbre qui est stérile ou dont le fruit est pourri, sache, Mon enfant, que sa racine est faite des maux les plus vils qui existent ;

Je te dis solennellement que la Racine de toute les vertus est appelée AMOUR ; Je suis l’Amour, Je suis la Racine qui te nourrit, qui t’embellit ; viens, sois en Moi et tu vivras éternellement !”

http://www.tlig.org/fr/messages/321


 

————–
Catholique:
” Lettre de saint Jacques 1,19-27.
Sachez-le, mes frères bien-aimés : chacun doit être prompt à écouter, lent à parler, lent à la colère,
car la colère de l’homme ne réalise pas ce qui est juste selon Dieu.
C’est pourquoi, ayant rejeté tout ce qui est sordide et tout débordement de méchanceté, accueillez dans la douceur la Parole semée en vous ;
c’est elle qui peut sauver vos âmes.
Mettez la Parole en pratique, ne vous contentez pas de l’écouter : ce serait vous faire illusion.
Car si quelqu’un écoute la Parole sans la mettre en pratique, il est comparable à un homme qui observe dans un miroir son visage tel qu’il est,
et qui, aussitôt après, s’en va en oubliant comment il était.
Au contraire, celui qui se penche sur la loi parfaite, celle de la liberté, et qui s’y tient, lui qui l’écoute non pour l’oublier, mais pour la mettre en pratique dans ses actes, celui-là sera heureux d’agir ainsi.
Si l’on pense être quelqu’un de religieux sans mettre un frein à sa langue, on se trompe soi-même, une telle religion est sans valeur.
Devant Dieu notre Père, un comportement religieux
pur et sans souillure, c’est de visiter les orphelins et les veuves dans leur détresse, et de se garder sans tache au milieu du monde.

Psaume 15(14),1a.2.3bc-4ab.4d.5.
Seigneur, qui séjournera sous ta tente ?
Celui qui se conduit parfaitement,
qui agit avec justice
et dit la vérité selon son cœur.

Il ne fait pas de tort à son frère
et n’outrage pas son prochain.
À ses yeux, le réprouvé est méprisable
mais il honore les fidèles du Seigneur.

Il ne reprend pas sa parole.
Il prête son argent sans intérêt,
n’accepte rien qui nuise à l’innocent.
Qui fait ainsi demeure inébranlable.


Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 8,22-26.
En ce temps-là, Jésus et ses disciples arrivèrent à Bethsaïde. Des gens lui amènent un aveugle et le supplient de le toucher.
Jésus prit l’aveugle par la main et le conduisit hors du village. Il lui mit de la salive sur les yeux et lui imposa les mains. Il lui demandait : « Aperçois-tu quelque chose ? »
Levant les yeux, l’homme disait : « J’aperçois les gens : ils ressemblent à des arbres que je vois marcher. »
Puis Jésus, de nouveau, imposa les mains sur les yeux de l’homme ; celui-ci se mit à voir normalement, il se trouva guéri, et
il distinguait tout avec netteté.
Jésus le renvoya dans sa maison en disant : « Ne rentre même pas dans le village. »”
 
 

————–
Orthodoxe:
“…. 
21 Mes chers amis, si notre cœur ne nous condamne pas, nous sommes pleins d’assurance devant Dieu. 22 Il nous donne ce que nous lui demandons, parce que nous obéissons à ses commandements et que nous faisons ce qui lui plaît. 23 Or, que nous commande-t-il ? De placer notre confiance en son Fils Jésus-Christ et de nous aimer les uns les autres, comme il nous l’a lui-même prescrit.

24 Celui qui obéit à ses commandements demeure en Dieu et Dieu demeure en lui. Et à quoi reconnaissons-nous qu’il demeure en nous ? De par l’Esprit qu’il nous a donné.

Distinguer les vrais prophètes des prophètes de mensonge

4.1 Mais attention, mes chers amis, ne vous fiez pas à n’importe quel esprit ; mettez les esprits à l’épreuve pour voir s’ils viennent de Dieu, car bien des prophètes de mensonge se sont répandus à travers le monde. Voici comment savoir s’il s’agit de l’Esprit de Dieu : tout esprit qui reconnaît que c’est pleinement humain que Jésus est venu, vient de Dieu. Tout esprit, au contraire, qui ne reconnaît pas ce Jésus-là[a] ne vient pas de Dieu. C’est là l’esprit de « l’anti-Christ » dont vous avez entendu annoncer la venue. Eh bien, dès à présent, cet esprit est dans le monde. Vous, mes enfants, vous êtes de Dieu et vous avez la victoire sur ces prophètes de mensonge, car celui qui est en vous est plus puissant que celui qui inspire ce monde. Eux, ils font partie du monde. C’est pourquoi ils tiennent le langage du monde, et le monde les écoute. Nous, nous sommes de Dieu. Celui qui connaît Dieu nous écoute, mais celui qui n’est pas de Dieu ne nous écoute pas. De cette manière, nous pouvons distinguer l’Esprit de la vérité de l’esprit de l’erreur.”

————————

L’arrestation de Jésus

43 Il n’avait pas fini de parler que soudain survint Judas, l’un des Douze, accompagné d’une troupe armée d’épées et de gourdins. C’étaient les chefs des prêtres, les spécialistes de la Loi et les responsables du peuple qui les envoyaient. 44 Le traître avait convenu avec eux d’un signal : Celui que j’embrasserai, c’est lui. Saisissez-vous de lui et emmenez-le sous bonne garde.

45 En arrivant, Judas se dirigea droit sur Jésus ; il lui dit : « Maître ! » et l’embrassa.

46 Aussitôt, les autres mirent la main sur Jésus et l’arrêtèrent. 47 Mais l’un de ceux qui étaient là dégaina son épée, en donna un coup au serviteur du grand-prêtre et lui emporta l’oreille.

48 Jésus leur dit : Me prenez-vous pour un bandit, pour que vous soyez venus en force avec des épées et des gourdins pour vous emparer de moi ? 49 J’étais parmi vous chaque jour dans la cour du Temple pour donner mon enseignement et vous ne m’avez pas arrêté. Mais il en est ainsi pour que les Ecritures s’accomplissent.

50 Alors tous ses compagnons l’abandonnèrent et prirent la fuite.

51 Un jeune homme le suivait, couvert seulement d’un drap. On le saisit, 52 mais il abandonna le drap et s’enfuit, tout nu.

Jésus devant le Grand-Conseil

53 Jésus fut conduit devant le grand-prêtre chez qui se rassemblèrent les chefs des prêtres, les responsables du peuple et les spécialistes de la Loi. 54 Pierre l’avait suivi à distance, jusqu’à l’intérieur de la cour du palais du grand-prêtre. Il était assis avec les gardes, près du feu, pour se réchauffer. 55 Les chefs des prêtres et le Grand-Conseil au complet cherchaient un témoignage contre Jésus pour pouvoir le condamner à mort. Mais ils n’en trouvaient pas. 56 Car il y avait beaucoup de gens pour apporter des faux témoignages contre lui, mais ces témoignages ne concordaient pas.

57 Finalement, quelques-uns se levèrent pour porter contre lui ce faux témoignage : 58 Nous l’avons entendu dire : « Je démolirai ce temple fait de main d’homme et, en trois jours, j’en reconstruirai un autre, qui ne sera pas fait par des mains humaines. »

59 Mais même là-dessus, leurs dépositions ne s’accordaient pas.

60 Alors le grand-prêtre se leva au milieu de l’assemblée et interrogea Jésus.

– Eh bien, demanda-t-il, tu n’as rien à répondre aux témoignages qu’on vient de porter contre toi ?

61 Mais Jésus garda le silence et ne répondit pas.

Le grand-prêtre l’interrogea de nouveau et lui demanda : Es-tu le Messie, le Fils du Dieu béni ?

62 Et Jésus lui répondit : Oui, je le suis ! Et vous verrez le Fils de l’homme siéger à la droite du Tout-Puissant[a] et venir en gloire avec les nuées du ciel[b].

63 Alors, le grand-prêtre déchira ses vêtements en signe de consternation et s’écria : Qu’avons-nous encore besoin de témoins ! 64 Vous avez entendu le blasphème ! Qu’en concluez-vous ?

Tous, alors, le condamnèrent en le déclarant passible de mort. 65 Quelques-uns se mirent à cracher sur lui, ils lui recouvrirent le visage et le frappèrent en lui disant : Hé ! Fais le prophète ! Qui c’est ?

Les gardes saisirent Jésus et lui donnèrent des gifles.

Pierre renie son Maître

66 Pendant ce temps, Pierre était en bas dans la cour intérieure. Une des servantes du grand-prêtre arriva ; 67 elle vit Pierre qui se chauffait et le dévisagea ; elle lui dit : Toi aussi, tu étais avec ce Jésus, ce Nazaréen !

68 Mais Pierre le nia en disant : Je ne vois pas, je ne comprends pas ce que tu veux dire.

Puis il sortit de la cour et entra dans le vestibule. Alors un coq chanta[c].

69 Mais la servante le vit et recommença à dire à ceux qui se trouvaient là : Il fait aussi partie de ces gens-là.

70 Il le nia de nouveau.

Peu après, ceux qui se trouvaient là redirent à Pierre : C’est sûr : tu fais partie de ces gens ! D’ailleurs, tu es galiléen !

71 Alors il déclara : Je le jure, et que Dieu me condamne si ce n’est pas vrai, je ne connais pas l’homme dont vous parlez[d] !

72 Aussitôt, pour la seconde fois, un coq chanta. Alors, Pierre se souvint de ce que Jésus lui avait dit : « Avant que le coq chante deux fois, tu m’auras renié trois fois. » Et il fondit en larmes[e].

Jésus devant Pilate

15 Dès l’aube, les chefs des prêtres tinrent conseil avec les responsables du peuple, les spécialistes de la Loi, et tout le Grand-Conseil[f]. Ils firent enchaîner Jésus, l’emmenèrent et le remirent entre les mains de Pilate. ….

—–

“…  Vous ne devez jamais oublier que Dieu aime chaque personne et, à cause de l’opposition qui se manifestera contre les enfants de Dieu, il ne vous sera pas facile de rester fidèles à la Parole. …”

Réconfortez-vous les uns les autres pendant les épreuves spirituelles et Dieu vous guidera à chaque étape du chemin

Le Livre de la Vérité:


Mère du Salut : Courage, mes chers enfants, tout est dans les Mains de mon Fils
Mardi 17 février 2015 à 17h00

Mes chers enfants, vous avez reçu les Prières, les Dons et l’armure pour avancer rapidement en préparation du Second Avènement de mon précieux Fils, Jésus-Christ.

Son Petit Reste a été formé et il va continuer de se développer à travers le monde afin que les âmes puissent être sauvées. C’est pendant les temps qui viennent que le Petit Reste de Dieu dans tous les coins du monde va conserver la Vérité de Sa Sainte Parole. Béni de la faveur du Saint-Esprit, le Petit Reste, à travers la prière et le sacrifice, va apaiser la colère de Dieu lorsque le Grand Jour du Seigneur descendra sur le monde.

Vous ne devez jamais oublier que Dieu aime chaque personne et, à cause de l’opposition qui se manifestera contre les enfants de Dieu, il ne vous sera pas facile de rester fidèles à la Parole.


Le Petit Reste de Dieu, quelles qu’en soient la croyance ou la nation, va s’unir dans les jours à venir quand toute mention de la Sainte Parole sera supprimée. Dieu va communiquer avec vous par l’intermédiaire de cette Mission lorsque vous aurez besoin de réconfort, afin qu’Il puisse déverser sur vous les Grâces requises pour soutenir votre foi.

Courage, mes chers enfants, tout est dans les Mains de mon Fils Qui va aller chercher chaque âme, y compris les plus endurcies d’entre vous. Mon amour pour vous tous est éternel et Je désire que vous utilisiez chacun des Dons qui vous ont été donnés à travers les Saints Évangiles et à travers ces Messages, pour le salut des âmes.


Dieu n’abandonnera jamais Son Petit Reste et c’est avec l’aide de vos groupes de prières et de tous les autres groupes de prières, qui émanent de mes communications au monde, dans d’autres missions, que les âmes pourront et vont être sauvées.

Réconfortez-vous les uns les autres pendant les épreuves spirituelles et Dieu vous guidera à chaque étape du chemin. Moi, la Mère du Salut, vais rester votre protectrice et je répondrai à tout ce que vous me demanderez. Je resterai à vos côtés jusqu’au Jour où mon Fils reviendra pour réclamer Son Royaume sur Terre.

Merci de répondre avec foi, espérance et confiance à mon appel et à celui de mon Fils.

Votre Mère bien-aimée
Mère du Salut”
Mehr Infos: https://www.internetgebetskreis.com/fr/messages/messages-de-2015/fevrier-2015/

————
La Vraie Vie en Dieu:

http://www.calendarpedia.com/when-is/orthodox-easter.html

“Les Richesses de Mon Sacré Cœur

20 août 1991

Comme cela sera merveilleux

pour tous les chrétiens,

de vivre ensemble comme des frères !

Combien plus grande sera Ta Gloire,

à nous voir humbles,

autour d’un seul Tabernacle et Autel,

Te louant d’un seul cœur,

d’un seul esprit et d’une seule voix…

Toutefois, lorsque j’obéis à Tes ordres

et que je témoigne de l’unité,

je ne suis ni crue ni comprise.

Comme des pierres de moulin,

ils m’écrasent sur le sol.

Mon enfant, le Oint est ton Berger et Il veille sur toi en t’ouvrant le chemin ; revêtue de Mes Bénédictions, tout ce que Je demande de toi est de transmettre aux nations l’Amour que Je t’ai donné ; permets-Moi d’utiliser ta petite âme ; Abba te tient dans Ses Bras ; Je Suis est avec toi ;

regarde-Moi, que ne ferai-Je pour toi ?… et toi, peux-tu dire de même ?

Oui, Seigneur.

Alors, lève-toi et continue à témoigner ; ta course n’est pas finie, mais ne perds pas courage, Je suis à ton côté pour encourager ton petit cœur ; tes chevilles sont liées aux Miennes et Mes Lèvres sont collées à ton oreille pour te murmurer et te rappeler que tu n’es pas plus grande que Ton Divin Maître ; toi qui es seulement Mon élève, ne t’infligeront-ils pas les mêmes marques qu’à ton Maître, le Premier des Martyrs ?

Ma fille, aime-Moi et Je continuerai à déverser sur toi les Richesses de Mon Sacré Cœur, toute cette Abondance qui a été réservée pour votre Temps ; jadis, J’ai dit que de Mon Sacré Cœur, J’accomplirai à la Fin des Temps des Œuvres comme jamais auparavant, des Œuvres qui vous émerveilleront, pour montrer la rayonnante gloire de Mon Sacré Cœur ; J’ai promis que J’exposerai entièrement et de tout cœur Mon Sacré Cœur pour attirer les cœurs parce que Mes Paroles sont plus douces que le miel ; tout sera accompli en son temps, aie confiance en Moi ; ne laisse personne te tromper, Mon enfant : Mon Don a déjà fait Ses preuves ; Je te bénis ; la Sagesse continuera Ses Bonnes Œuvres avec toi ;”

http://www.tlig.org/fr/messages/651

“Ma Mission pour sauver l’humanité est presque terminée
Vendredi 13 février 2015 à 18h00

… 

Mon Plan est d’assurer que tous vous propagiez Ma Parole et contempliez ce que Je vous ai donné. Je n’abandonnerai jamais Ma dernière Mission car cela est impossible. Soyez patients et faites-Moi totalement confiance. Ces Messages vous apporteront beaucoup de réconfort et de consolation dans les jours de grandes épreuves spirituelles. Soyez reconnaissants de Ma Miséricorde.

 …


————–
Catholique:
” Lettre de saint Jacques 1,12-18.
Heureux l’homme qui supporte l’épreuve avec persévérance, car, sa valeur une fois vérifiée, il recevra la couronne de la vie promise à ceux qui aiment Dieu.
Dans l’épreuve de la tentation, que personne ne dise : « Ma tentation vient de Dieu. » Dieu, en effet, ne peut être tenté de faire le mal, et lui-même ne tente personne.
Chacun est tenté par sa propre convoitise qui l’entraîne et le séduit.
Puis la convoitise conçoit et enfante le péché, et le péché, arrivé à son terme, engendre la mort.
Ne vous y trompez pas, mes frères bien-aimés,
les présents les meilleurs, les dons parfaits, proviennent tous d’en haut, ils descendent d’auprès du Père des lumières, lui qui n’est pas, comme les astres, sujet au mouvement périodique ni aux éclipses.
Il a voulu nous engendrer par sa parole de vérité, pour faire de nous comme les
prémices de toutes ses créatures.

 
Psaume 94(93),12-13a.14-15.18-19.
Heureux l’homme que tu châties, Seigneur, celui que tu enseignes par ta loi,
pour le garder en paix aux jours de malheur, tandis que se creuse la fosse de l’impie.
Le Seigneur ne délaisse pas son peuple,
il n’abandonne pas son domaine :

on jugera de nouveau selon la justice ;
tous les hommes droits applaudiront.
Quand je dis : « Mon pied trébuche ! » ton amour, Seigneur, me soutient.
Quand d’innombrables soucis m’envahissent, tu me réconfortes et me consoles.


Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 8,14-21.
En ce temps-là, les disciples avaient oublié d’emporter des pains ; ils n’avaient qu’un seul pain avec eux dans la barque.
Or Jésus leur faisait cette recommandation : « Attention ! Prenez garde au levain des pharisiens et au levain d’Hérode ! »
Mais ils discutaient entre eux sur ce manque de pains.
Jésus s’en rend compte et leur dit : « Pourquoi discutez-vous sur ce manque de pains ? Vous ne saisissez pas ? Vous ne comprenez pas encore ? Vous avez le cœur endurci ?
Vous avez des yeux et vous ne voyez pas, vous avez des oreilles et vous n’entendez pas ! Vous ne vous rappelez pas ?
Quand j’ai rompu les cinq pains pour cinq mille personnes, combien avez-vous ramassé de paniers pleins de morceaux ? » Ils lui répondirent : « Douze.
– Et quand j’en ai rompu sept pour quatre mille, combien avez-vous rempli de corbeilles en ramassant les
morceaux ? » Ils lui répondirent : « Sept. »
Il leur disait : « Vous ne comprenez pas encore ? »”
 
 
 

————–
Orthodoxe:

L’amour, caractéristique de l’enfant de Dieu

11 En effet, voici le message que vous avez entendu dès le commencement : aimons-nous les uns les autres. 12 Que personne ne suive donc l’exemple de Caïn, qui était du diable[a] et qui a égorgé son frère. Et pourquoi l’a-t-il égorgé ? Parce que sa façon d’agir était mauvaise, alors que celle de son frère était juste.

13 Mes frères, ne vous étonnez donc pas si le monde a de la haine pour vous. 14 Quant à nous, nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie parce que nous aimons nos frères. Celui qui n’aime pas demeure dans la mort. 15 Car si quelqu’un déteste son frère, c’est un meurtrier, et vous savez qu’aucun meurtrier ne possède en lui la vie éternelle. 16 Voici comment nous savons ce que c’est que d’aimer : Jésus-Christ a donné sa vie pour nous. Nous devons, nous aussi, donner notre vie pour nos frères.

17 Si quelqu’un qui possède du bien en ce monde voit son frère dans le besoin et lui ferme son cœur, l’amour de Dieu ne peut être présent en lui. 18 Mes enfants, que notre amour ne se limite pas à des discours et à de belles paroles, mais qu’il manifeste sa réalité par des actes.

19 C’est ainsi que nous saurons que nous sommes de la vérité, et nous rassurerons notre cœur devant Dieu ; 20 si notre cœur nous condamne d’une manière ou d’une autre ; car Dieu est plus grand que notre cœur et il connaît tout.””

———————-

La trahison

10 Judas Iscariot, l’un des Douze, alla trouver les chefs des prêtres pour leur proposer de leur livrer Jésus. 11 Sa proposition les réjouit et ils promirent de lui donner de l’argent. Dès lors, il chercha une occasion favorable pour leur livrer Jésus.

Jésus célèbre la Pâque avec ses disciples

12 Le premier jour de la fête des Pains sans levain, celui où l’on tue l’agneau de la Pâque, ses disciples lui demandèrent : Où veux-tu que nous fassions les préparatifs pour le repas de la Pâque ?

13 Alors il envoya deux d’entre eux en leur donnant les instructions suivantes : Allez à la ville. Vous y rencontrerez un homme portant une cruche d’eau. Suivez-le. 14 Lorsqu’il entrera dans une maison, parlez ainsi au propriétaire : « Le Maître te fait demander : Où est la pièce où je prendrai le repas de la Pâque avec mes disciples ? » 15 Alors il vous montrera, à l’étage supérieur, une grande pièce aménagée, déjà prête. C’est là que vous ferez les préparatifs pour nous.

16 Les disciples partirent. Ils arrivèrent à la ville, trouvèrent tout comme Jésus le leur avait dit et préparèrent le repas de la Pâque.

(Mt 26.20-25 ; Lc 22.14 ; Jn 13.21-30)

17 Le soir, Jésus arriva avec les Douze. 18 Pendant qu’ils étaient à table et qu’ils mangeaient, il leur dit : Vraiment, je vous l’assure : l’un de vous, qui mange avec moi, me trahira.

19 A ces mots, ils devinrent tout tristes, et, l’un après l’autre, ils lui dirent : Ce n’est pas moi, n’est-ce pas ?

20 Alors il reprit : C’est l’un des Douze, un qui trempe son morceau dans le plat avec moi[a]. 21 Certes, le Fils de l’homme s’en va conformément à ce que les Ecritures annoncent à son sujet. Mais malheur à celui qui le trahit ! Il aurait mieux valu pour lui n’être jamais né !

(Mt 26.26-30 ; Lc 22.15-20 ; voir 1 Co 11.23-25)

22 Au cours du repas, Jésus prit du pain puis, après avoir prononcé la prière de reconnaissance, il le partagea en morceaux qu’il donna à ses disciples en disant : Prenez, ceci est mon corps.

23 Ensuite il prit une coupe, remercia Dieu et la leur donna. Ils en burent tous. 24 Alors il leur dit : Ceci est mon sang, par lequel est scellée l’alliance : il va être versé pour beaucoup d’hommes. 25 Vraiment, je vous le déclare : je ne boirai plus du fruit de la vigne jusqu’au jour où je boirai le vin nouveau dans le royaume de Dieu.

26 Après cela, ils chantèrent les psaumes de la Pâque. Ensuite, ils sortirent pour se rendre au mont des Oliviers.

Jésus annonce le reniement de Pierre

27 Jésus leur dit : Vous allez tous être ébranlés dans votre foi, car il est écrit :

Je frapperai le berger,
et les brebis seront dispersées[b] .

28 Mais, quand je serai ressuscité, je vous précéderai en Galilée.

29 Alors Pierre lui déclara : Même si tous les autres étaient ébranlés, moi, pas !

30 Jésus lui répondit : Vraiment, je te l’assure : aujourd’hui, oui, cette nuit même, avant que le coq ait chanté deux fois, tu m’auras renié trois fois.

31 Mais Pierre protesta avec véhémence : Même s’il me fallait mourir avec toi, je ne te renierai pas.

Et tous disaient la même chose.

Sur le mont des Oliviers

32 Ils arrivèrent en un lieu appelé Gethsémané. Jésus dit à ses disciples : Asseyez-vous ici pendant que je vais prier.

33 Il prit avec lui Pierre, Jacques et Jean. Il commença à être envahi par la crainte, et l’angoisse le saisit. 34 Il leur dit : Je suis accablé de tristesse, à en mourir. Restez ici et veillez !

35 Il fit quelques pas, se laissa tomber à terre et pria Dieu que cette heure s’éloigne de lui, si c’était possible : 36 Abba, Père, pour toi, tout est possible. Eloigne de moi cette coupe[c] ; cependant, qu’il arrive non pas ce que moi, je veux, mais ce que toi, tu veux.

37 Il revint vers ses disciples et les trouva endormis.

Il dit à Pierre : Simon, tu dors ? Tu n’as pas été capable de veiller une heure ! 38 Veillez et priez pour ne pas céder à la tentation[d]. L’esprit de l’homme est plein de bonne volonté, mais la nature humaine est bien faible.

39 Il s’éloigna de nouveau pour prier, en répétant les mêmes paroles. 40 Puis il revint encore vers les disciples et les trouva de nouveau endormis, car ils avaient tellement sommeil qu’ils n’arrivaient pas à garder les yeux ouverts, et ils ne surent que lui répondre.

41 Lorsqu’il revint pour la troisième fois, il leur dit : Vous dormez encore et vous vous reposez[e] ! C’en est fait ! L’heure est venue. Le Fils de l’homme est livré entre les mains des pécheurs. 42 Levez-vous et allons-y. Car celui qui me trahit est là.

—–

Nous devons travailler ensemble, les enfants, pour le bien de toute l'humanité, dans notre bataille pour empêcher l'antichrist (16/02/2012)